Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'antre des opinions

Gallows : toutes les écoles ont leur fantôme !

30 Juillet 2015 , Rédigé par Philippe Publié dans #Cinéma (sorties récentes)

Gallows est un film d'horreur au format found footage (ce qui signifie que tout est montré à travers une caméra ou un téléphone portable) qui nous raconte l'histoire d'un groupe d'élèves appartenant à un établissement qui a vu 20 ans auparavant la mort tragique d'un étudiant Charlie, lors de la pièce de théâtre Gallows. Cette même pièce va être rejouer cette année, mais elle va par la même occasion réveiller certains fantômes ...

Alors que donne ce film d'horreur à l'histoire pas franchement original du fantôme vengeur et au concept du found footage largement répandu depuis plusieurs années ?

Ce film est génial !!!
Cela fesait longtemps que je n'avais pas été aussi terrifié devant un film d'horreur. Et pourtant je regarde assez régulièrement des films d'horreur. Pour tout vous dire, j'avais envie pendant la projection de remonter mes genoux vers moi et de me cacher derrière, oui vous connaissez ce réflexe un peu stupide d'essayer de devenir une plus petite cible, tellement le film a réussi à me captiver dans son histoire. Je pourrais même dire qu'il m'a littéralement mis la corde au cou.

Pas de scène gore, pas de jumpscare à outre rance, juste une ambiance qui a réussi à me tétaniser. Le tout servi par des acteurs jouant très bien, une bande sonore qui accompagne très bien le film, un scénario bien ficelé (j'en dirai quelques mots plus bas), une gestion du found footage parfaite.

Le film m'a pendu au bout de ses lèvres !

Le film m'a pendu au bout de ses lèvres !

Beaucoup de film ont utilisé la technique du found footage avec plus ou moins de succès et Gallow s'en sort très bien. Et je vais vous résumer cela à un passage du film.
A un moment donné la caméra d'un des protagonistes est dirigé vers le bas nous donnant un aperçu des chaussures de chacun des personnages, et je vous assure que pendant le visionnage je me suis surpris à regarder l'écran en penchant un peu la tête vers le bas : pour vous dire à quel point j'était rentré dans le film. J'en suis venu presque à diriger ma vision comme celle des personnages, j'avais vraiment l'impression d'être le cinquième membre du groupe.
Autre point positif toute la vue found footage m'a paru très naturel, il n'y a rien de pire qu'un film avec ce principe qui donne une impression forcée de filmer certaines actions, et Gallows ne tombe pas dans ce piège.
D'autant plus qu'il y a de très belles images dans ce film, tous les passages teintés d'une lumière rouge vive joue bien avec les émotions que peut faire ressortir chez le spectateur le spectre rouge. Mais aussi à la fin du film, on a droit a une très belle utilisation des ombres (je n'en dirais pas plus car cette scène comporte un élément important de la conclusion du film).

La lumière rouge donne un tout autre aspect à cette scène !

La lumière rouge donne un tout autre aspect à cette scène !

Venons une scénario et notamment à la fin du film. Rassurez-vous je ne dirais rien sur les éléments de résolution, mais je vais juste retranscrire ce qui s'est passé dans ma tête pendant les cinq/dix dernières minutes du film. Vous êtes prêt ?
" OH PUTAIN J'AI RIEN VU VENIR !!! CE TWIST DE DINGUE !! ET POURTANT IL Y AVAIT DES INDICES !! PUTAIN J'ADORE CE FILM !!"
Voilà, et oui les majuscules sont volontaires parce que c'était le folie à ce moment là sous mon crâne.

J'aimerais beaucoup parler de Gallows encore et encore, mais je vais devoir me retenir sinon je serais obligé de dévoiler certains éléments du scénario et cela serait dommage de vous gâcher la surprise si vous tentez l'aventure.
Si on veut être très pointilleux on peut lui reprocher un petit détail : le choix de l'actrice pour Pfeifer. En effet, il y a tout une partie du scénario pour dire que Pfeifer n'a rien d'exceptionnelle et il n'y a pas de quoi s'intéresser à elle. Soit, il y a pas de problème de dire cela, mais juste ne la faites pas respirer la joie de vivre et la passion au début du film et ne choisissez pas une actrice aussi jolie parce que bon j'en suis venu à me demander si les protagonistes qui disent cela ne sont pas aveugles.

Au final : Gallows est un film qui m'a fait sué de peur et qui m'a donné une de mes plus belles frayeur au cinéma, j'étais encore crispé en rentrant chez moi, malgré mes 40 minutes de marche. Je le conseille vraiment à tout les curieux de ce genre de film.

Ma note : 5/5 + des applaudissements à la fin du film.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article