Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'antre des opinions

Sinister

30 Juillet 2015 , Rédigé par Philippe Publié dans #Cinéma (rattrapages)

Cet avis dévoile des éléments du scénario du film !

Sinister est un film sorti en 2012 qui nous propose de suivre l'histoire d'Ellison (interprété par Ethan Hawke qui est encore une fois très bon), un écrivain qui cherche à renouer avec le succès. Ellison s'est spécialisé dans la résolution d'enquête non-élucidé par la police qu'il retranscris sous forme de romans. Et pour renouer avec le succès de Kentucky Blood, son premier livre à succès, il décide de s'installer dans une maison qui a vu la mort de 4 membres d'une famille et la disparition d'une des petites filles. Bien sûr sans en avertir sa femme (qui cherche à en savoir le moins possible sur le travail de son mari) : oh quelle merveilleuse idée de sa part !

Et si on jouait au pendu dans le jardin ?

Et si on jouait au pendu dans le jardin ?

Par la suite Ellison va mettre la main sur un carton contenant des bobines de super 8 où sur chacune d'entre-elles le meurtre d'une famille a été filmé. Ellison va vite comprendre que tous les meurtres ont un lien entre-eux et va commencer son enquête.
Et là on tient un des points forts du film : le doute sur le côté surnaturel ou pas des meurtres. Pendant les 3/4 du film, on va se demander s'il y a bien un tueur ou autre chose et cela ajoute à l'angoisse qu'il fait naître chez le spectateur. Il est cependant quelque peu dommage que la réponse soit donné un peu avant la fin du film avec notamment deux éléments : l'apparition des enfants disparus et le mouvement de Bagul sur une des impressions écrans d'Ellison.

A-t-il réellement bougé ?

A-t-il réellement bougé ?

Ce qui m'amène à parler de Bagul : l'entité du film.
Tout d'abord, il est important de signaler que Bagul a été entièrement créer pour le film et il est bon de voir un peu de fraîcheur parmi les entités utilisées dans le cinéma d'horreur. On reconnaît une forte inspiration de Mr Boogie et du Slenderman, mais cela reste un bon point pour le film.
Notamment la création de toute sa mythologie et de son lien avec les enfants dont il se nourrit. Mais surtout le film présente de manière distiller une relation compliquée entre Bagul et ses victimes qui l'aide à la fois à tuer les membres d'une famille, mais qui ont aussi peur de lui comme le montre la dernière scène. Et cela rend l'histoire, sa myhtologie et son impact intriguante et pousse le spectateur à en vouloir plus. C'est la même chose avec le fameux symbole qui revient tout le temps ou sa capacité à se déplacer à travers ses images.
Bagul est donc un antagoniste très réussi sur qui plane encore de nombreux mystères.
Je ferais un reproche à la version française à son sujet c'est d'avoir traduit Mr Boogie par Mr Cruel : sérieusement ?! Mr Cuel ? Mais où est l'aspect terrifiant du nom ??

Bagul, l'ami des enfants

Bagul, l'ami des enfants

Au niveau de l'horreur, il est à noter que ce n'est pas un film à jumpscare (il ne doit en avoir qu'un ou deux dans tout le film), mais plutôt un film à ambiance. Une ambiance de malaise qui est très bien maîtrisé devant les meurtres filmés : cette ambiance tient à la fois du grain des pellicules, mais aussi du fait qu'on voit des enfants, parfois très jeunes, mourir. Meurtres d'autant plus dérangeant qu'ils sont eux-mêmes exécutés par des enfants.
Et que dire de la scène final où Ashley (la fille d'Ellison) sous l'emprise de Bagul finit par tuer toute la famille en les démembrant à la hache. On y voit la petite fille au milieu de la pièce dont les murs sont recouvertes du sang, tout comme ses vêtements, qui attend patiemment que Bagul l'emmène dans son monde. Ce qui crée une atmosphère d'étrangeté tout à fait appréciable et qui conclut superbement le film.

Mon frère, mon papa et ma maman m'ont aidé à dessiner sur les murs : c'est bon pour mon esprit créatif !

Mon frère, mon papa et ma maman m'ont aidé à dessiner sur les murs : c'est bon pour mon esprit créatif !

Pour terminer sur cet avis sur Sinister, il est important de dire deux mots sur la musique du film qui est juste géniale. Le compositeur a entièrement constitué sa bande-originale à partir de bruit de super 8 et cela donne une musique complètement surréaliste, mais qui baigne et imprègne le film d'une ambiance si particulilère. Un grand bravo pour ce travail d'une originalité remarquable.

En conclusion, Sinister est un excellent film d'horreur que je conseille vivement de voir et dont l'univers a attiré ma curioisité. Ou du moins d'écouter la bande-originale du film. J'ai donc hâte de voir le 2 qui ne va pas tarder à sortir au cinéma.

Ma note : 4,5/5

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article