Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'antre des opinions

Terminator Genisys : le grand bordel du passé, présent et futur !

30 Juillet 2015 , Rédigé par Philippe Publié dans #Cinéma (sorties récentes)

Cet avis dévoile des éléments du scénario !

Le nouvel épisode de la franchise Terminator est arrivé et il y a pas mal de choses à dire dessus. Mais avant j'ai besoin d'une boîte de cachets pour m'en remettre parce que ce film est d'un bordel sans nom, à un tel point que j'ai l'impression que le T-800 m'a frappé dessus.

Déjà parlons de la place de ce dernier dans la saga Terminator qui je rappelle compte 4 films : Terminator, Terminator 2, Terminator 3 : Le soulèvement des machines et Terminator Renaissance.
Avant Genisys c'était simple à comprendre, les 3 premiers nous montrait les évènements du passé qui allait amener au jugement dernier et à la guerre contre Skynet. Tandis que Renaissance nous plongeait au coeur de la guerre contre les machines en respectant ce qui avait été raconté dans les trois premiers.
Mais voilà qu'arrive Genisys qu'on nous présente comme la véritable suite à Terminator 2 en reniant totalement le 3 et Renaissance. Déjà sur ce point je vais être clair je déteste cette attitude de non-respect des oeuvres postérieures. Cela dit j'entends déjà certains me dire : "Ce n'est pas grave, de toute façon le 3 et Renaissance c'était de la merde !" . Alors de un, personnellement j'ai beaucoup aimé ces deux films (même s'il y a Christian Bale dans Renaissance, mais bon il est dans un rôle qui convient à son jeu d'acteur donc ça passe) et de deux un peu d'éducation jeunes excités du cerveau : on ne dit pas que c'est de la merde, mais que tu n'aimes pas par égard pour le travail réalisé.

Alors est-ce réellement une suite "digne" de Terminator ? Eh bien tout simplement non !
Lors des vingt premières minutes du film tout va bien : on assiste à l'assaut final sur Skynet, l'envoi du T-800 pour tuer Sarah Connor et à la décision de John Connor d'envoyer Kyle Reese pour aller sauver sa mère et aussi devenir par la même occasion son père. Jusque là c'est bien l'histoire qu'on connaît grâce aux films précédents, mais au moment de basculer dans le temps, Kyle voit John se faire attaquer par une machine.
Et voici un premier problème scénaristique, dans le premier Terminator quand Kyle est envoyé en 1984 il n'a aucun souvenir de cet évènement parce qu'il n'existe pas et là dans Genisys il s'en souvient parfaitement. Il y a pas un petit problème de continuité ? Non sérieusement personne au scénario n'a évoqué ce souci ? Ah oui j'oubliais, le film tente de justifier cela en décrivant cet évènement comme un noeud du temps, un point central dans la continuité du passé, présent et futur et qui donc à tout changer dans le passé. Euh .... comment te dire ... tu racontes n'importe quoi film ! Comment quelque chose qui arrive dans le futur peut-il changer le passé qui s'est donc déjà déroulé en théorie, vu que le passé est immuable (ce qui au passage est la thématique des trois premiers Terminator) ?
Oh merde je sens que ça annonce un bordel sans nom pour la suite !

Quoi qu'il en soit Kyle arrive en 1984 et se fait attaquer par un T-1000 (le Terminator liquide et qui peut changer de forme pour les moins connaisseurs). Après avoir réussi à s'habiller dans un magasin de fringue tout en étant poursuivi par un Terminator (il est vraiment trop fort ce Kyle Reese), il est sauvé par Sarah Connor, qui entre-temps grâce à son T-800 domestique, surnommé "Papy", a tué un autre T-800. Là Kyle commence à se poser des questions sur le pourquoi du comment de ce qui se passe et sur le fait que Sarah Connor ne soit pas la jeune femme fragile qu'il devait protéger et avertir de ce qu'il allait arriver dans le futur.
Ahah scénario tu vas devoir t'expliquer sur ce bordel !! Vas-y réponds à ces questions !! Mais c'est là que Kyle aperçoit le T-800 à l'arrière du fourgon, essaye de lui tirer dessus et se fait assommer par ce dernier.
Moralité : toujours avoir un T-800 avec soi en cas de question dérangeante.

Toujours avoir un T-800 sous la main !

Toujours avoir un T-800 sous la main !

S'ensuit une fusillade dans un entrepot entre nos trois protagonistes contre le T-1000 et le T-800 mort qui a été ramené à la vie (ça se dit pour une machine ?). Et enfin on a droit à des explications sur ce qui se passe.
Pardon j'ai dit explication, je voulais dire justification à deux francs. Parce que c'est du grand n'importe quoi, le passé a subitement changé du fait que Skynet a décidé d'envoyer un T-1000 tué Sarah Connor quand elle n'avait que 9 ans et que c'est le T-800 miraculuseument envoyé par un inconnu qui l'a sauvé (vous le sentez le trou de scénario pour justifier une suite ?). Et avec tout ça tout un tas d'explications sur les modifications du temps et les lignes temporelles que je vous épargne vu que c'est un bordel incompréhensible.

C'est à ce moment là que j'ai personnellement dit au scénario : va te faire voir !

La cohérence du film qui part en poussière !

La cohérence du film qui part en poussière !

Et puis on apprend que le jugement dernier n'a plus lieu en 1997, mais en 2017 parce que Kyle a un souvenir d'un passé qu'il n'a pas vécu, mais en fait si, mais sans que cela n'influence son futur et donc son arrivée dans le passé. Mais bien sûr. Et oh : Skynet ne s'appelle plus ainsi mais Genisys. Pourquoi ? Parce que les scénaristes le peuvent je l'imagine et puis ça fait un titre cool pour le film donc bon la cohérence du film ça ne compte pas à côté.

Donc voilà Sarah Connor et Kyle Reese qui parte dans le passé de 2017, ben oui vu que Kyle vient de 2049 et que c'est sensé être le présent pour les autres, 2017 est techniquement donc le passé. Vous ne comprenez rien à ce que je raconte ? C'est normal ne vous inquiétez pas et je pense que les scénaristes du film étaient dans le même cas que vous.
Et puis subitement on peut utiliser la machine à remonter dans le temps à deux en même temps, alors on m'explique pourquoi Skynet s'emmerde à envoyer des Terminator un par un au lieu d'en envoyer 4 ou 5 ? Non vous ne voulez pas ? OK j'ai compris, je ne pose plus de question, pas envie que le T-800 m'assomme pour me faire taire.

Là on est peut-être à 30 minutes du film donc pour vous épargner toutes les incohérences du film qui sont nombreuses, je vais faire un résumé rapide de ce qui se passe.
Vu que le nudisme sur une autoroute est interdit nos deux protagonistes sont arrêtés par la police et envoyés dans un hôpital. John Connor apparaît et les libèrent. "Papy" les retrouvent dans le parking de l'hôpital et tire sur John qui se révèle être une symbiose entre un être humain et un Terminator. On apprend que John est celui qui est à l'origine de Genisys (ben voyons maintenant John Connor est aussi celui qui crée Skynet). Les trois héros essayent de faire sauter le bâtiment après plusieurs fusillades et course-poursuite, mais John leur donne du fil à retordre. "Papy" se sacrifie pour tuer John en le retenant dans la machine à remonter dans le temps (qui ne fonctionne pas au passage) et vu qu'ils sont en métal devrait tout faire exploser.

Si le métal fait exploser la machine, on m'explique comment John version machine à pu revenir en 2014 ? Oui bon j'ai dit que j'arrêtais de relever les incohérences. Reprenons !

Lors de la lutte "Papy" est expulsé de la machine et tombe dans le métal liquide polymorphe, sur lequel on a fait trois gros plans parce que le film est subtil et que cela ne veut pas du tout dire que ça va être utile dans l'intrigue. Tandis que Kyle et Sarah se réfugie dans une pièce de survie. Après l'explosion, ils tentent de vainement ouvrir la porte qui s'est déformé avec la déflagration, mais heureusement que "Papy" réapparaît car il s'est mis à jour dans le liquide polymorphe (ben tiens on ne s'y attendais pas du tout). Tout le monde est heureux, Kyle va parler à la version enfant de lui-même pour qu'il se répète un message devant le miroir tous les soirs comme quoi Skynet est Genisys.
Mais voilà venir la scène post-générique où on voit ce qui ressemble à l'unité central de Skynet/Genisys encore intact. Eh merde ça veut dire qu'il y aura une suite !

Voilà pour l'histoire de ce Terminator Genisys et autant dire que c'est pas glorieux. Et encore je n'ai pas relevé toutes les incohérences qu'il y a dans le film pour vous épargner trois pages à lire tellement ce film en est bourré.

Cependant je veux revenir sur un point qui est important en dehors des nombreuses incohérences : le fait de renier le 3 et Renaissance (oui j'ai la dent dur).
Pendant le film "Papy" harcèle Sarah pour qu'elle s'accouple avec Kyle afin de donner naissance à John qui est censé sauvé l'humanité à la base et donc on retrouve le thème du destin sans choix au niveau du couple et de l'amour. Oh mais attendez ce n'est pas le propos de Terminator 3 avec John Connor et sa futur femme dont les enfants seront important pour la Résistance ? Ah non je dois me tromper c'est vrai que ce film si respectueux de l'univers ne prendrait pas inspiration dans une "merde aussi infâme".
Et le fait que John soit une symbiose entre un humain et une machine, ça me rappelle comme quelque chose ... Voyons voir ... Ah oui Terminator Renaissance abordait le même sujet. Mais non ça doit encore être moi qui me trompe.

Quoi qu'il en soit ce Terminator Genisys me donne l'impression d'avoir vu une fan-fiction de Terminator qui se croit intelligente avec les modifications du passé, mais qui se tire au final une balle dans le pied tellement tout cela amène un nombre incalculable d'incohérence. J'ai bien essayé en rentrant de la séance de faire un schéma avec les différentes modifications temporelles, mais même comme cela c'est un bordel sans nom qui n'est pas cohérent pour deux sous.

Ce que j'aurais dû faire avant de rentrer dans la salle : débrancher mon cerveau.

Ce que j'aurais dû faire avant de rentrer dans la salle : débrancher mon cerveau.

Cependant le film a quand même le point positif d'être rythmé avec de nombreuses scènes d'actions qui font qu'il reste quand même agréable à regarder, si on ne fais pas du tout attention au scénario.
Au niveau des acteurs, Schwarzenegger est toujours convainquant en T-800, Emilia Clarke s'en sort très bien en Sarah Connor et arrive à sortir de son rôle dans Game of Thrones. Quand à celui qui joue Kyle Reese, il était sans consistance et ne m'a pas marqué, tout ne peux pas être parfait.

En conclusion, le film est rythmé et passe assez vite, mais il est tellement bourré d'incohérence qu'il fait sortir du film le spectateur attentif au scénario. Si c'est votre cas et que vous comptez aller le voir en tant que fan de Terminator, pensez au cachet d'aspirine pour l'après-séance. Genisys est un film moyen et bien en au-dessous des quatre précédents film de la saga.

Ma note : 2/5

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article