Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'antre des opinions

Crimson Peak : le film gothique par excellence !

27 Octobre 2015 , Rédigé par Philippe Publié dans #Cinéma (sorties récentes)

Au début du siècle dernier, Edith Cushing, une jeune romancière en herbe, vit avec son père Carter Cushing à Buffalo, dans l’État de New York. La jeune femme est hantée, au sens propre, par la mort de sa mère. Elle possède le don de communiquer avec les âmes des défunts et reçoit un étrange message de l’au-delà : "Prends garde à Crimson Peak". La jeune écrivaine tombera vite sous le charme du beau et séduisant Thomas Sharpe qui deviendra son mari. Ce dernier a une sœur Lucille Sharpe et ils vivent ensemble dans un manoir où certaines âmes hantent encore les lieux. Quel lourd secret cache la famille Sharpe derrière les murs délabrés du manoir ?

Affiche de Crimson Peak !

Affiche de Crimson Peak !

Je vais résumer en une phrase mon ressenti du film : Guillermo Del Toro est un génie !

Crimson Peak est magnifique à la fois artistiquement que dans son histoire, poétique, mirifique, enchanteur, dérangeant … Autant de superlatifs qu'on peut appliquer à ce film.

Mais tentons de rester concentrer sur une chose à la fois et comme il faut bien débuter par quelque chose : on va s'intéresser à l'histoire du film.
A ceux qui ont vu les bandes-annonces ou qui ont entendu le film se faire qualifier de film d'horreur, n'écoutez pas ces inepties. Je vais reprendre les termes d'un personnage du film : "Ce n'est pas une histoire de fantômes, mais une histoire avec des fantômes". Toute la différence est là.
Avec Crimson Peak, on a un vrai film dans la veine gothique et qui se serait très bien inscrit dans le courant littéraire du romantisme au côté de Mary Shelley.

L'histoire ne tourne pas autour des fantômes, mais bien de la famille Sharpe et de leur manoir. Quels secrets y sont dissimulés ? D'où viennent les murmures qui filtrent à travers les murs pourrissants de la bâtisse ?

Le scénario est prenant à chaque seconde que ce soit dans le registre horrifique, dramatique, romantique ou thriller. Il nous amène à nous questionner fréquemment, dévoilant ses éléments de résolution avec parcimonie, mais assez fréquemment pour convaincre le spectateur de continuer le visionnage. Le rythme du film est parfait : il prend son temps quand il le faut, mais il sait aussi accélérer au bon moment.

Cependant attention aux âmes sensibles, le film ne va pas par quatre chemins et montrera assez crûment ce qu'il vous raconte.

Les personnages sont tous intrigants, complexes, complets et attachants chacun à leur manière. Quand on sait que Guillermo Del Toro avant le tournage a distribué à chacun des acteurs une biographie de plusieurs pages sur leur personnage, tout cela n'a rien de surprenant. Les objectifs et la quête de chacun d'entre eux passionnent le spectateur.

Mais surtout un soin tout particulier a été apporté à un personnage, bien souvent oublié dans nombre de films fantastiques ou qui se veulent gothiques : le décor.

La bande-annonce de Crimson Peak !

Qu'est-ce que ce film est beau !

Le moindre détail du décor a été pensé avec soin. Crimson Peak possède une esthétique à part, unique. Ne serait-ce que le manoir Sharpe à la fois majestueux et délabré, personnage à part entière avec ses murs suintant d'argile rouge, ses complaintes et murmures portés par le vent, sa beauté d'antan. Si seulement je pouvais avoir le même manoir.

Le thème du papillon qui accompagne tout le film est à chaque fois utilisé avec soin, finesse, presque avec délicatesse.

Mais que dire de l'esthétique des fantômes du film : ces ombres angoissantes, mais aussi prévenantes. Cet aspect brumeux si bien retranscris, leurs longs doigts filiformes qui glacent le sang du spectateur. Ce sont des visions d'horreur, mais on ne peut être que fasciné par leur beauté morbide.

La musique accompagne à la perfection l'action qui se déroule sous nos yeux et la bande-son est très belle.

Pour finir, un mot sur les acteurs : tous sont parfaits. Que cela soit Jessica Chastain dans le rôle de la mystérieuse et inquiétante Lucille Sharpe ou Mia Wasikowska dans le rôle de la douce Edith. Mais encore une fois, une mention particulière à Tom Hiddleston qui est tout simplement envoutant dans son rôle. Il a un tel charisme et magnétisme qu'il s'impose vraiment comme le rôle phare du film. Jouant à la perfection que ce soit dans le registre de la séduction (première partie du film) ou alors celui du mystère, impossible de détourner les yeux de l'écran quand il est là. Cet acteur est tous simplement génial.

Tom Hiddleston : l'élégance et le charisme à l'état pur !

Tom Hiddleston : l'élégance et le charisme à l'état pur !

En résumé, Crimson Peak est tout simplement l'un des films de l'année 2015. Il tient toutes ces promesses à la fois sur son histoire que son esthétique. Crimson Peak sait à la fois enchanter et terrifier le spectateur, l'intriguer et le charmer. Le moindre détail du décor est travaillé et pensé avec minutie. Le tout porté par un Tom Hiddleston en grande forme. Il faut à tout prix voir ce film.

Ma note : 5 sur 5 !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article