Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'antre des opinions

The Boy : toujours se méfier d'une offre de travail trop belle !

15 Février 2016 , Rédigé par Philippe Publié dans #Cinéma (sorties récentes)

Pour essayer d’échapper à son passé, Greta, une jeune Américaine, se fait engager comme assistante maternelle en Angleterre, dans une maison perdue en pleine campagne. À son arrivée, elle découvre qu’elle a été embauchée non pas pour s’occuper d’un petit garçon de 8 ans en chair et en os, mais d’une poupée de porcelaine grandeur nature. Seule dans la maison, loin de tout, Greta assiste à des événements tous plus étranges les uns que les autres. La poupée serait-elle vivante ? Il se trouve que Greta n’a pas seulement été engagée, elle a été choisie…

Affiche du film !

Affiche du film !

The Boy est-il un énième film de poupées hantées sans originalité ?

Eh bien, pas tout à fait. Le film nous propose dans son histoire quelques idées originales, mais aussi quelques clichés avec lesquels il joue.
Dans les idées originales, on peut y ranger le concept de base de l'histoire. Ici, on a pas une poupée simplement possédée ou hantée par un démon/esprit qui voudrait tuer tout ce qui l'approche. Non là le concept c'est qu'il faut s'en occuper comme un réel enfant. Il y a des règles simples à suivre et si elles sont suivis tout se passe normalement bien.
Au niveau des clichés, le film s'amuse avec les passages de tension. Dans ces moments, tout est fait pour que le spectateur s'attend à un jumpscare que cela soit au niveau de la musique, du cadre ou même de la lumière et au final l'élément de surprise intervient plus tard. Donc on a droit à certains clichés, mais quelques peu modifiés.

Parler de l'histoire en elle-même est compliquée si on ne veut pas faire de spoil. Il y a un retournement de situation qui se produit aux environs du dernier quart du film qui change la perception qu'on a du scénario. Mais ce que je peux vous dire c'est que ce retournement de situation on ne le voit pas venir, il est tout à fait cohérent et c'est ce qui rend intéressant le film. Pendant tout le temps où on le regarde, on est persuadé de quelque chose et puis d'un coup le scénario se révèle et où on se dit qu'on a été complètement stupide. Là-dessus l'histoire est très bien construite et réussit parfaitement son effet.
Malheureusement, le film souffre d'une certaine lenteur et le début est quelque peu poussif et peut être rébarbatif pour le spectateur.

Cependant ne vous attendez pas à avoir peur devant ce film, pour ma part il ne m'aura fait sursauter qu'une seule fois, en me prenant par surprise.

Bande-annonce du film !

En ce qui concerne les personnages, ils sont plus ou moins intéressants.

Malcolm qui est l'homme qu'on voit dans la bande-annonce est le stéréotype du garçon gentil, donc bon il ne reste pas trop. Mais le personnage de Greta est lui plus intéressant : on passe tout au long du film d'une certaine antipathie envers elle à de l'empathie. En effet, au début du film elle se moque de la poupée de porcelaine, Brahms, et ne suit absolument pas les règles, donc bon le premier réflexe c'est de se dire qu'elle est complètement "conne". Cependant, au fil du film on en apprend un peu plus sur le personnage et il est intéressant dans sa conception, on la comprend mieux et un certain lien se crée avec le spectateur.
Un autre personnage est celui de Brahms. Toute la mise en scène avec la poupée est très bien trouvée et très bien réalisée. Cela tient à des détails comme la position de sa tête, l'éclairage : tout cela donne vie à la poupée et en fait un personnage à part entière de l'histoire.

Le film est assez bien réalisé que cela soit dans la mise en scène, dans l'éclairage ou la musique. Certaines scènes sont vraiment bien pensées, notamment la scène où on voit une "larme" couler sur la joue de la poupée, scène qui se trouve dans la bande-annonce.

Par contre la communication autour du film est absurde et il n'a rien à voir avec Annabelle, la comparaison est totalement fausse et inappropriée.

Une très bonne idée de mis en scène !

Une très bonne idée de mis en scène !

En conclusion, The Boy n'est pas un chef d'oeuvre du cinéma d'horreur, mais reste un film sympathique à regarder. Il possède une histoire intéressante et sait surprendre le spectateur. Le film souffre de quelques longueurs qui peuvent faire décrocher les moins patients, ce qui est dommage.

Ma note : 3,5 sur 5 !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article