Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'antre des opinions

Versailles Saison 1 : Une série en demi-teinte !

28 Mars 2016 , Rédigé par Philippe Publié dans #Série

Le Roi de France, Louis XIV, a 28 ans. Il souhaite soumettre la noblesse française à l'autorité du pouvoir royal. Pour s'éloigner de Paris et des événements de la Fronde qui le hantent encore à ce jour, il décide de déménager son gouvernement dans l'ancien pavillon de chasse de son père. Afin d’attirer les nobles à sa Cour et ainsi les garder sous contrôle, il lance la construction du plus somptueux des châteaux : Versailles. Cette entreprise démesurée et coûteuse va attiser mécontentements et discordes. Dans une Cour gangrenée par les complots, comment Louis XIV pourra-t-il imposer son pouvoir, vivre ses passions amoureuses et mériter son titre de Roi Soleil ?

Affiche de la saison 1 de Versailles !

Affiche de la saison 1 de Versailles !

Pour régler immédiatement et définitivement une question importante : cette série ne respecte pas du tout l'histoire de Louis XIV. On est dans de la pure fiction avec quelques éléments historiques. Si vous êtes la recherche de quelque chose d'exact sur le règne de Louis XIV, ne regardez pas cette série et tournez-vous vers les livres d'histoires.
Non, avoir un historien sur votre plateau de tournage ne rend pas votre série réaliste historiquement parlant, surtout que je pense qu'il a surtout fait de la figuration.

Maintenant qu'on a replacé le contexte et l'optique dans lesquelles il faut regarder cette série, passons à son scénario.
Il y a deux temps qui se dégage dans la série. Du premier épisode au septième environ, on a clairement en face de nous un sous-Borgia. Tout le monde ne peut pas avoir la maîtrise de Tom Fontana pour faire ce genre de série. Là où dans Borgia la violence et le sexe s'insèrent de manière tout à fait logique et fluide, dans Versailles ce n'est pas le cas. Dans Borgia, ces éléments ont de l'importance, mais ne sont pas prioritaires, alors que dans Versailles dans la première moitié de la série c'est clairement ce qui domine. Au lieu de passer d'intrigue en intrigue avec quelques scènes de ce genre par-ci, par-là, on a plutôt un schéma du type : scène de sexe - violence - sexe - deux minutes d'intrigues et c'est reparti pour un petit peu violence ou du sexe.
Il y a une réelle surdose, ce qui crée un certain désintérêt envers la série et l'intrigue qui se déroule en fond. Là où l'intrigue doit être dominante, Versailles inverse le schéma et met le reste sur le devant de la scène et reléguant l'histoire en élément secondaire.

Alors que dans la fin de la série, l'intrigue retrouve les feux des projecteurs et l'intérêt se crée enfin chez le spectateur. On relègue enfin le sexe et la violence en secondaire pour se concentrer sur l'histoire. Et là véritablement Versailles tente de se créer une identité propre, avec même un final qui crée une certaine émotion et qui possède une certaine beauté.

En soi, l'intrigue de cette saison repose sur différents complots qu'on peut dire mineur et un plus grand qui oeuvre dans l'ombre. Tous ont pour but de faire tomber Louis XIV, et on voit le jeune roi naviguer comme il le peut entre ces pièges qui se dresse devant lui. Rien de bien surprenant dans cette intrigue, mais quand même intéressante à suivre.
Je n'en dirais pas plus pour ne pas vous dévoiler les éléments du scénario.

Versailles cherche encore le bon chemin à suivre !

Versailles cherche encore le bon chemin à suivre !

Au niveau des personnages, c'est plutôt bon avec des personnages intéressant bien incarnés par leurs acteurs comme par exemple Louis XIV dont j'ai trouvé l'acteur bon dans ce rôle. Il arrive à donner au personnage quelque chose de particulier.
Les personnages de Bontemps et de Fabien sont intéressant dans leur loyauté sans faille envers le roi. Et si Fabien a un petit côté sadique, on arrive assez facilement à avoir de l'empathie pour lui, et cela n'était pas gagné vu le personnage assez froid et distant qu'il est.
Ma bonne surprise de cette série est la présence de Lizzie Brocheré (American Horror Story Saison 2 et Braquo Saison 3) au casting. J'adore cette actrice qui a beaucoup de charme, mais surtout une grande présence à l'écran. Elle incarne Claudine, une femme médecin, et déjà que son personnage est en soit très intéressant, le jeu de l'actrice fait en sorte qu'elle en vole presque la vedette aux autres, quand elle est à l'écran.
Par contre, il y a un personnage qui est totalement loupé dans sa psychologie, son histoire, les faits historiques auxquels il est lié ... : c'est Philippe d'Orléans, frère de Louis XIV. Il est présenté comme une espèce de jouet sexuel dépravé, de torchon émotionnel et que sais-je d'autres. La série, dans certains épisodes, tente de jouer avec sa psychologie, mais cela ne tient pas la route une seule seconde. J'en suis venu la fin de la série à lever les yeux au ciel quand il apparaissait.

Le décor de la série est sublime. Elle arrive parfaitement à mettre en valeur le château de Versailles. Et les costumes m'ont fait baver de plaisir. Je les ai trouvé très classe, et même s'ils ne sont pas parfaitement respectueux historiquement, ça m'a pas dérangé.

Par contre, au niveau de la musique, c'est très moyen. Les thèmes utilisés ne correspondent pas à ce qu'on attend : que cela soit par l'action qui se déroule sous nos yeux ou à l'époque tout simplement. La mention de la pire musique de cette série revient à celle du générique. C'est bête surtout qu'on l'entend à chaque épisode.
Imaginez tout ce que vous pouvez comme type de musique en rapport avec le XVII ème siècle ou même à Versailles et Louis XIV plus précisément. Bien une fois que cela est fait, prenez l'inverse de ce que vous avez imaginé et vous aurez certainement quelque chose du générique de Versailles. Autant vous dire que je déteste ce générique.

Lizzie Brocheré dans le rôle de Claudine est la bonne surprise de Versailles !

Lizzie Brocheré dans le rôle de Claudine est la bonne surprise de Versailles !

En conclusion, Versailles est une série très moyenne. Déjà elle n'est pas respectueuse historiquement des faits. Certes c'est un point qu'on peut lui pardonner, mais elle tente trop de copier le style Borgia et n'y arrive clairement pas. Heureusement que la fin de saison, où elle commence à s'éloigner de ce schéma fait un peu remonter la qualité de la série. Néanmoins, elle a quand même des qualités avec des costumes et des décors très beaux, ainsi que des acteurs qui sont bons dans leur rôle. On retrouve en défaut quand même majeur, la musique qui n'est pas approprié, à mon goût, et l'écriture du personnage de Philippe d'Orléans qui est une catastrophe. Entre un scénario pas terrible, certains personnages mal écrit et une ambiance sonore pas appropriée, Versailles n'arrive pas à tirer son épingle du jeu.

Ma note : 2 sur 5 !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article