Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'antre des opinions

Man Of Steel : Un bon début pour l'univers DC au cinéma !

12 Mai 2016 , Rédigé par Philippe Publié dans #Cinéma (rattrapages)

Un petit garçon découvre qu'il possède des pouvoirs surnaturels et qu'il n'est pas né sur Terre. Plus tard, il s'engage dans un périple afin de comprendre d'où il vient et pourquoi il a été envoyé sur notre planète. Mais il devra devenir un héros s'il veut sauver le monde de la destruction totale et incarner l'espoir pour toute l'humanité.

Affiche de Man Of Steel !

Affiche de Man Of Steel !

Pour rentrer directement dans le vif du sujet, je n'ai jamais éprouvé une grande passion pour le personnage de Superman. C'est pour moi un personnage trop lisse, trop bon, sans réel mauvais côté, ce que je trouve très ennuyant à regarder. De plus, le slip rouge au-dessus des collants bleus c'est pas très sexy.

Alors qu'en est-il de ce reboot réalisé par Snack Snyder ?
Déjà, je précise que j'aime beaucoup la réalisation de Snack Snyder (300, Sucker Punch et Watchmen) et j'ai été heureux de la retrouver dans ce Man Of Steel. On retrouve l'esthétique caractéristique du réalisateur que cela soit dans le cadre ou dans le fait de filmer l'action. Snyder est un très bon choix pour réussir à retransmettre parfaitement une action de surhommes à une vitesse visible pour l'oeil humain. Ce qui fait que dans Man Of Steel les combats sont de toutes beautés.

Un autre parti pris pour ce reboot de Superman auquel j'ai adhéré, c'est le ton plus réaliste donné à l'histoire et au film. Une décision prise dans la droite lignée de la trilogie The Dark Knight de Christopher Nolan et qui fonctionne parfaitement. On croit plus facilement à l'histoire qui nous est contée.

La première partie du film se consacre à la naissance de Superman sur Krypton et l'explosion de la planète. Qu'est-ce qu'elle est magnifique cette planète ! Et en plus il y a une possibilité d'aborder tellement de thématiques avec cette Krypton où les enfants naissent en culture, où il y a des luttes de pouvoir entre différentes factions ... Faites-un film sur Kyrpton ! Et par pitié reprenez Russell Crowe dans le rôle du père de Superman. J'aime Russell Crowe ! Cet acteur est génial.
Le film nous livre donc une première partie de toute beauté et vraiment génial à suivre.

Dans la deuxième partie du film, le propos est recentré sur Superman qui est en quête de son origine et aussi qui s'interroge sur la question d'intervenir ou pas dans le monde. Et là aussi il y a une vraie réussite dans l'écriture et c'est intéressant de la part du film de nous montrer Superman qui hésite sur la voie à suivre. De plus, il est vraiment mis à mal par les antagonistes en la personne de Zod et de ses partisans. Ce qui crée véritablement un enjeu pour ce demi-dieu. Un ennemi moins puissant aurait eu moins d'impact puisqu'on n'aurais jamais douté de la victoire finale de Superman.

Si le film est très bon, il souffre quand mêmes de quelques défauts majeurs et qui m'ont un peu gêné.
Le premier c'est que malgré un film qui dure 2h20, il est très rapide dans l'enchaînement des scènes. Là où il aurait dû se poser, calmer l'intrigue et prendre son temps pour développer les personnages ou leurs relations, il ne le fait pas. Ce rythme extrêmement rapide a un défaut : il rend les personnages du film trop lisses et vides, ils ne sont plus que des fonctions. Cela empêche aussi une identification à un des personnages et c'est pour moi l'un des points les plus importants dans un film et là c'est loupé.

Le deuxième point qui m'a dérangé c'est un propos du film. Là on est complètement dans un point de vue subjectif de ma part et je comprends qu'on ne soit pas d'accord avec moi. A 48 minutes du film Superman a une discussion avec la conscience de son père qui lui dit ceci : "Il est vrai que les Terriens sont différents. Mais finalement, c'est une bonne chose. Ils ne commettront pas forcément les mêmes erreurs. Pas si tu les guides. Pas si tu leurs donne de l'espoir." Et un peu plus tard Jor-El (le père de Superman) rajoute : "Tu donneras aux Terriens un idéal à atteindre. Ils se rueront derrière toi. Ils trébucheront. Ils tomberont. Mais le moment venu, ils te rejoindront dans le soleil.".
Si dans un premier abord tout ce monologue a l'air joli, tout beau, tout mignon. Chez moi, il a raisonné autrement et m'a fait hérissé les poils. Derrière ces propos, j'ai l'impression d'entendre le modèle d'un monde autoritaire contrôlé par un dieu ou un Messie, puisqu'en plus curieusement Superman a 33 ans comme un certain Jésus, qui serait le seul à pouvoir mener vers le bien l'humanité. Et non l'humanité elle-même qui serait capable de faire le bien, seule et de manière spontanée. Non, là on a besoin de Superman pour nous dire ce qu'il faut faire, nous contrôler, nous réguler. Typiquement, le genre de discours qui me rebute énormément.

Bande-annonce de Man Of Steel !

Au niveau des acteurs, Henri Cavill est un très bon choix pour jouer Superman. De par son physique qui je trouve correspond parfaitement à l'image qu'on a de Superman dans l'imaginaire commun. En plus, il le joue très bien.
Russell Crowe est génial (mais je crois que je l'ai déjà dit).
Tous les autres personnages sont très bien joués par les différents acteurs et là-dessus il n'y a rien à redire.

Au niveau des effets spéciaux, c'est parfait. On ne distingue pas ce qui est retouché et ce qui est fait en décor réel. C'est du tout bon.

La musique est plutôt bonne, sans être forcément marquante, elle est de bonne qualité. Cela dit on en attend pas moins de Hans Zimmer.

Le film n'est pas centré sur Russell Crowe ? Dommage !

Le film n'est pas centré sur Russell Crowe ? Dommage !

En conclusion, Man Of Steel constitue une bonne base de départ pour lancer l'univers cinématographique de DC. Il arrive à avoir sa propre esthétique, dans la lignée des The Dark Knight, tout en mélangeant celle de Zack Snyder. Un film très agréable à suivre et dont Snyder sublime les scènes d'actions comme il a l'habitude de le faire. Le film souffre néanmoins de quelques défauts, comme une rapidité de l'action qui enlève toute possibilité d'approfondir les personnages. Et d'un point de vue totalement subjectif, il souffre à mes yeux d'un propos qui me fait quelque peu grincer des dents.
Quoi qu'il en soit Man Of Steel a réussi à me réconcilier avec la figure de Super
man.

Ma note : 3,5 sur 5 !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article