Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'antre des opinions

11.22.63 : Une belle histoire sur le voyage dans le temps !

20 Août 2016 , Rédigé par Philippe Publié dans #Série

Jake Epping n'a pas une vie palpitante. Les papiers du divorce signés, sa femme passe à autre chose et ses étudiants ne semblent pas passionnés par ses cours. Son univers bascule le jour où son vieil ami Al Templeton lui dévoile l'existence d'un portail temporel qui permet d'être propulsé en 1960. Il lui donne pour mission de remonter le temps afin de trouver un moyen d'empêcher le meurtre de JFK et ainsi transformer le présent en un monde meilleur. Mais changer le passé va se révéler bien plus dangereux qu'il ne le pensait...

Affiche de la série 11.22.63 !

Affiche de la série 11.22.63 !

11.22.63 est une série qui a été diffusé sur une plate-forme de vidéo à la demande et qui est adapté du roman de Stephen King du même nom.
Je précise que pour cet avis, je ne pourrais pas juger la qualité de l'adaptation vis à vis du livre vu que je ne l'ai pas encore lu. Il est dans mon bibliothèque et figure dans ma liste de livres à lire en priorité, mais je n'ai pas encore eu le temps de le faire. Cependant on retrouve, sur la fiche technique de la série, en tant que producteur délégué et scénariste Stephen King lui même. Si cette série allait à l'encontre de ce qu'il juge comme l'esprit de son roman, il en aurait fait une déclaration publique. De plus, on retrouve à la production J.J. Abrams qui est gage de qualité.

Bien, maintenant que ce point est éclairci passons au scénario qui aborde principalement le voyage dans le temps.
Ce qu'on peut en dire c'est qu'on retrouve la patte de Stephen King dans les petits éléments d'horreur qui interviennent une ou deux fois. J'ai en tête la scène où une femme passe par la vitre avant de sa voiture. Elle semble morte sauf qu'elle ouvre les yeux pour dire au héros d'une voix d'outre-tombe qu'il ne devrait pas être là. La scène est glaçante.
Et là où je veux en venir aussi avec cette scène, c'est qu'on a une idée intéressante et originale sur le voyage dans le temps : le passé se défend contre le changement. Chaque changement majeur que va vouloir induire le personnage va se retrouver confronter à la volonté du passé qui déteste le changement. Et c'est bien là l'antagoniste principal du héros : le passé et non pas Lee Harvey Oswald (le tueur de JFK). Toute la question du film va être de savoir comment s'opposer au passé et je la trouve intéressante pour une intrigue. Sans cesse on a cette question en tête : Jake va-t-il réussir à changer cet événement du passé ? Va-t-il sauver JFK à la fin ? Ce qui crée une réelle envie de dévorer chacun des épisodes et d'enchaîner à la suite toute la saison.

Un fait aussi intéressant avec la thématique du voyage dans le temps, c'est que Jake ne peut aller qu'à une date précise de 1960 et seulement à un endroit en particulier. Ce qui l'oblige donc à vivre pendant trois ans dans le passé des USA des années 1960. Au final, on suit un homme du XXI ème siècle dans un monde tout autre et crée parfois des situations un peu étonnantes. Mais ces situations ne sont pas là pour rien, elles ont pour but de dénoncer un comportement répréhensible de l'époque, mais aussi de mettre en lumière que ces problèmes sont encore bien présent à notre époque tel que le racisme ou la question de la femme.

Autre tour de force de l'histoire c'est d'être aussi une histoire très humaine. Cela se voit avec le personnage de Lee Harvey Oswald qui n'est pas présenté comme un assassin sans état d'homme, mais comme un simple homme, mais sans toutefois le déculpabiliser de l'acte qu'il a sans doute commis.
Cette dimension humaine se retrouve surtout dans le héros principal Jake Epping qui est ce personnage qu'on retrouve pas mal de fois chez Stephen King, un homme ayant de près ou de loin un lien avec la création qui vit une vie sans réel but et qui se retrouve complètement perdu après le divorce de sa femme. A travers l'histoire de 11.22.63, Jake va se trouver un but dans la vie, mais pas celui qu'il pensait. Mais je ne vais pas en dire plus, sinon cela m'obligerait à révéler des éléments du scénario. Ce que je peux en dire c'est que j'ai trouvé le déroulement, le choix final et la morale de son histoire très belle et inspirante. Le personnage de Madie prononce à la toute fin de la série quelques phrases qui sonnent très juste et qui devrait rester en mémoire de plus de personne.

Bande-annonce de 11.22.63 !

Les personnages de 11.22.63 sont une galerie des personnages que j'aime chez Stephen King. On y retrouve la figure paternelle violente, la pureté d'une jeune femme entachée par la laideur de l'humanité, l'enfance détruite ... Ce sont des types qu'il maîtrise à la perfection sans jamais tomber dans la redondance.
De plus, ils sont tous joués par des acteurs très convaincants. Notamment James Franco qui est juste excellent dans son rôle. C'est vraiment un très bon acteur qui sait jouer beaucoup de registres différents avec brio.

La musique de la série est très bonne du début à la fin. Le générique est vraiment bien pensé avec cette caméra qui parcourt une maquette reconstituant l'assassinat de JFK le tout parsemé de fil de laine rouge comme sur tout bon tableau d'enquête et de conspiration. Et c'est ce que 11.22.63, une série d'enquête, de conspiration dans les années 60 doublé d'une belle histoire humaine.

La série retranscrit aussi très bien l'époque des années 60 aux USA. On s'y prend totalement, et on en oublie presque que le personnage principal vient de notre époque.

Une très bonne retranscription des années 60 !

Une très bonne retranscription des années 60 !

En conclusion, 11.22.63 est une excellente série qui retranscrit très bien l'univers de Stephen King. C'est une série qui propose une histoire de voyage dans le temps avec des éléments originales. On a une série d'enquête, de conspiration qui est très bien menée. L'intrigue reste toujours haletante et on se prend au jeu. L'histoire a aussi le mérite d'être une très belle leçon morale et d'humanité. Une série à découvrir !

Ma note : 5 sur 5 !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article