Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'antre des opinions

Insaisissables 2 : Ou comment louper son film en beauté !

21 Août 2016 , Rédigé par Philippe Publié dans #Cinéma (sorties récentes)

Un an après avoir surpassé le FBI et acquis l’admiration du grand public grâce à leurs tours exceptionnels, les 4 Cavaliers reviennent !
Pour leur retour sur le devant de la scène, ils vont dénoncer les méthodes peu orthodoxes d’un magnat de la technologie à la tête d’une vaste organisation criminelle.
Ils ignorent que cet homme d’affaires, Walter Marbry, a une longueur d’avance sur eux, et les conduit dans un piège : il veut que les magiciens braquent l’un des systèmes informatiques les plus sécurisés du monde. Pour sortir de ce chantage et déjouer les plans de ce syndicat du crime, ils vont devoir élaborer le braquage le plus spectaculaire jamais conçu.

Affiche de Insaisissables 2 !

Affiche de Insaisissables 2 !

J'avais aimé le premier Insaisissables de par son côté innovateur et par sa bonne utilisation de la magie. Si les tours étaient un peu tirés par les cheveux niveau organisation à mettre ensemble, ils restaient cohérent et d'une certaine manière plausible. Tout ce que ne fais pas ce deuxième film.

En effet, le premier film avait pris le parti de présenter ses personnages comme des magiciens ordinaires c'est-à-dire pas capable de vrais tours de magie, ils réalisent juste des illusions. Alors que le deuxième casse totalement ce principe tout en s'emmêlant les pinceaux sans arrêt. On assiste à des tours qui relèvent de la vraie magie à ce niveau et de temps en temps le film tente de donner une explication à cela, mais celle-ci est bancale et invraisemblable. Comme par exemple le fait de transformer en un geste du poignet un plateau d'argent avec des petits fours dessus en une bonne vieille mallette. Là on défie toutes les lois de la physique et on n'y croit pas une seule seconde.
Mais cela n'est qu'un des nombreux exemples qu'on peut trouver dans Insaisissables 2 où chaque tour de magie exécuté nous fais dire que non ce n'est pas possible et quand le film propose une explication, ce qu'il ne fait pas à chaque fois, on a juste envie de lui dire de ne pas insulter notre intelligence. J'ai vraiment eu l'impression que le film me prenait pour un demeuré et qu'à chaque fois que je voulais sortir un argument, il enchaînait de lui même par un "ta gueule c'est magique".
Et c'est là le principal problème, ce film peut s'appeler "Ta gueule c'est magique" vu le nombre de situation de non-sens et de trou scénaristique qui parsème le scénario.

Venons en au scénario qui est vide. Là où le film aurait pu nous présenter un peu plus en profondeur la confrérie de l'oeil qui peut avoir une histoire intéressante et palpitante, il nous donne une redite du premier. Mouais, si tu sors un deux fais nous quelque chose de neuf. Et là, sans faire de spoil, on assiste à la même quête faire tomber un magnat qui exploite les gens.

Toujours sans rien dévoiler du "scénario" le retournement de situation à la fin que cela soit le dernier tour exécuté par les magiciens ou la discussion après la résolution de la quête est absurde au possible. C'est de l'incohérence pure et dure.

Pour finir sur l'aspect général du film, ce dernier souffre d'un manque flagrant de rythme. Tout traine en longueur, là où le premier avait un rythme rapide et qui enchaînait les scènes comme dans un véritable spectacle de magie, celui-ci est ennuyeux.

Bande-annonce de Insaisissables 2 !

Au niveau des personnages, les acteurs jouent tous bien leur rôle. En même temps quand on a des acteurs comme Mark Ruffalo, Jesse Eisenberg, Woody Harrelson, Daniel Radcliffe et Morgan Freeman, on peut difficilement se planter.
Par contre au niveau de l'écriture des nouveaux personnages c'est une catastrophe.
Tout d'abord Woody Harrelson interprète toujours Merritt, mais il joue aussi le rôle de son frère jumeau Chase. Et je hais ce personnage qui est détestable au possible. Il n'est pas détestable parce qu'il est méchant ou qu'il va à l'encontre de mes valeurs. Non, il est détestable parce que s'il était présent avec vous dans une voiture vous le pousserez dehors pendant que vous seriez sur l'autoroute. Il tape sur les nerfs d'une force pas possible.
Le personnage de Daniel Radcliffe est juste là pour être un méchant lambda et faire la blague que c'est l'acteur de Harry Potter qui utilise des magiciens et les dénigrent. Ahah je suis plié en quatre.
Et le personnage de Lula, interprétée par Lizzy Caplan, la nouvelle cavalière ne sert à rien. Ah si c'est le love interest de Jack. Alors si elle ne sert que d'objet de plaisir et reproducteur. Et le pire c'est que le film a le culot de vous l'annoncer dès la première scène où elle apparaît. Bravo pour cette écriture très fine de votre personnage féminin.

Au niveau de la musique ce n'est vraiment pas ça. Je n'ai pas du tout aimé les choix musicaux qui ont été fait et qui je trouve ne corresponde pas du tout à l'ambiance du film.

Seul point vraiment positif, ce sont les prises de vues des villes qui sont plutôt jolies et notamment celle à Macao.

Moi être femme dans scénario pourri ! Moi vouloir coucher avec toi ! Moi ne servir qu'à ça !

Moi être femme dans scénario pourri ! Moi vouloir coucher avec toi ! Moi ne servir qu'à ça !

En conclusion, Insaisissables 2 est une très mauvaise suite à un premier film très bon. Mais c'est aussi un très mauvais film tout court. Il manque de rythme, les nouveaux personnages sont insupportable, le scénario est vide et incohérent. Il n'y a vraiment rien à garder là-dedans à part quelques décors plutôt bien filmés.

Ma note : 1.5 sur 5 !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

valjean 18/09/2016 01:15

Cette personnes a raison sur son analyse. Ce film insulte ton intelligence. Avec tous ce pognon et ces bons acteurs c'est du gâchis. 8 boules cinquante la séance pour un "ta gueule c'est magique" c'est cher payé.