Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'antre des opinions

Dernier Train pour Busan : Sobre, original et efficace !

3 Septembre 2016 , Rédigé par Philippe Publié dans #Cinéma (sorties récentes)

Un chauffeur de camion est arrêté sur une petite route par des hommes portant des tenues de protection contre les risques biologiques. Ils désinfectent son véhicule avant de le laisser passer. Peu après, il percute une biche qui, bien que morte, se relève.

Sok-woo vit à Séoul avec sa fille Soo-ahn, mais il est peu attentionné: il ne va pas à un fête à l'école où elle doit chanter, il lui offre un cadeau pour son anniversaire qu'il lui avait déjà offert pour la journée des enfants. Soo-ahn lui dit alors qu'elle veut retourner chez sa mère à Busan. Le lendemain, ils embarquent dans le Korea Train Express (KTX), un train rapide qui doit les amener de Séoul à Busan. Juste avant le départ, une jeune fille qui semble malade réussit à monter dans le train ; et alors que le train quitte la gare, celle-ci est envahie par un groupe d'individus qui attaquent le chef de quai.

Sur les chaîne de télévision diffusées dans le train, des informations rapportent que des troubles sont en cours dans beaucoup de villes du pays alors que le gouvernement dédramatise la situation et appelle la population au calme.

Affiche du Dernier Train pour Busan !

Affiche du Dernier Train pour Busan !

Vous aimez les films de Georges Romero ? Vous aimez être crispé sur votre siège dans un stress perpétuel pour les héros d'un film ? Vous voulez voir un film de zombies original sur fond de réflexion sociale ? Vous voulez les trois en même temps ? Eh bien, foncez-voir Dernier Train pour Busan !

Ce film sud-coréen a failli ne jamais être diffusé dans nos cinémas, mais face aux critiques unanimes une traduction a été finalement mise en route et une distribution organisée. Et heureusement que cela a été fait parce que ce film est tout simplement magistral !

Le film est vraiment excellent et cela passe par plusieurs points.
Tout d'abord, le côté très sobre du film. A côté d'un World War Z (très mauvais dont je tente d'oublier en vain l'existence) qui essayait d'en mettre plein la vue avec des scènes qui se voulaient grandiose, pour au final se planter et frôler le ridicule, Dernier Train pour Busan garde une dimension humaine dans son action. Ce sont juste des personnes comme vous et moi qui tentent de survivre face à des zombies. Et quand le film se permet d'aller plus loin dans le grandiose il le fait par petites touches et avec maîtrise. Mais aussi toujours de manière justifiée et sans tomber dans l'exagération. Ce qui ancre fortement l'action dans la réalité, en plus d'avoir un décor très parlant pour les français vu que les trains coréens KTX sont basés sur le même modèle que le TGV.
Ce côté très sobre se retrouve aussi dans la mise en scène avec la présence de plusieurs séquences sans musique, ce qui donne une ambiance assez intimiste par moment au film. Ce qui a l'avantage de nous rapprocher encore plus des personnages.

Le film fonctionne aussi par son côté original avec son décor principal : un train. Sur le papier, l'idée peut avoir un côté assez bancal du fait que le train est un endroit confiné et assez répétitif. Mais le réalisateur s'en sort à merveille et gère cette difficulté haut la main. Les différents wagons du train de par leur ambiance, de par la présence de certains types de personnages acquièrent une identité propre et on ne ressent pas cette sensation de redondance. L'esquive de cet écueil est aussi dû au montage, là où quand on a de l'action en général on fait des cut très rapides entre les différentes scènes, dans Dernier Train pour Busan il n'y en a pas. Ce qui nous fait vivre vraiment la sensation de remonter les wagons les uns après les autres.
De plus, le film gère habilement le moment où il fait sortir ses personnages du train. A chaque fois, les passages cassant le huis-clos sont justifiées et logiques. De plus, ils instaurent une ambiance encore plus tendue puisqu'elles nous permettent de nous rendre compte de l'ampleur de la catastrophe qui touche le pays.
Le film est aussi original avec le fonctionnement de ses zombies. Il retourne un code du genre de manière assez habile, mais je n'en dirais pas plus pour conserver la surprise.

Le troisième point qui fait la force du film c'est son efficacité. Efficacité dans le message critique qu'il fait passer sur la société capitaliste, notamment de la Corée du Sud qui est très calquée sur le modèle américain, car il est diffus durant tout le film et amené intelligemment comme pouvait le faire Zombies de Romero. Efficacité dans l'horreur, j'ai vraiment passé la séance avec les mains crispées sur mes jambes tellement je ressentais du stress pour les héros ou que j'avais envie de voir un certain personnage mourir dans d'atroces souffrances.
Le scénario est maîtrisé de bout en bout et on s'y prend tout de suite et on ne voit pas le temps passer devant le film.
Alors oui si je voulais chipoter une petit peu, on peut dire que par moment la transformation en zombie est un peu aléatoire afin de coller au scénario. Est-ce que cela vraiment dramatique ? Non, parce que déjà il faut être pointilleux comme moi pour le remarquer et on va pas se mentir tout les films le font afin de servir le suspense donc ça passe.

Bande-annonce du Dernier Train pour Busan !

Au niveau des personnages, on retrouve un peu les classiques du film de zombies, mais ils sont tellement bien écrits qu'on le remarque à peine. On s'attache très vite à certains, d'autres on les détestent dès le début, et on en retrouve des plus ambigües qu'on va tantôt aimer, tantôt détester. Le parcours de chacun des personnages est bon, intéressant et même beau pour certains. Le film aura même réussi à me mettre aux bords des larmes sur sa fin.
On retrouve cette thématique assez propre aux films asiatiques : celle de la famille. Mais là elle n'est pas envahissante, ni grossière, elle est juste, réaliste et belle.
Et c'est le point fort du personnage principal : il est réaliste. Il réagit comme la plupart le ferait dans ce genre de situation et on y croit totalement. Aucune de ces actions ne semblent forcées ou grossières, elles sont justes.

Au niveau de la musique, elle est géniale. Elle est vraiment parfaite pour le film et il n'y a rien à dire là-dessus. Tout comme le soin qui a été apporté aux zombies que cela soit leur maquillage ou le bruit qu'ils font. Ils sont "beaux" et le bruit qu'ils émettent est vraiment animal, d'outre-tombe même. Si vous entendez quelqu'un faire un bruit pareil dans la rue, courez parce que c'est pas possible. On sent qu'il y a vraiment une attention qui a été mise sur ce point.
Tout comme dans leur démarche qui est complètement désarticulé, désoordonné qui les rend particuliers, effrayants. Ils n'hésitent pas à se marcher dessus pour réussir à atteindre leur cible.
C'est donc encore un point où le film à tout bon.

Une partie des héros du Dernier Train pour Busan !

Une partie des héros du Dernier Train pour Busan !

En conclusion, Dernier Train pour Busan est une réussite totale ! Le film est un excellent successeur aux films de zombies de Romero tout en apportant une touche d'originalité de par son décor. Le scénario est prenant et le film maintient son stress tout au long de la projection. Les personnages sont pas forcément très originaux, mais très bien écrits ce qui fait qu'on passe outre ce détail. Le film est sobre, original et efficace. A sa sortie en DVD/Blue-Ray, je n'hésiterai pas une seule seconde à l'acheter afin qu'il rejoigne la trilogie des morts-vivants de Romero. Un film à voir !

Ma note : 5 sur 5 ! (On ne peut pas mettre plus ?!)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

vivi 03/09/2016 22:12

Waaa ! Ça me tente !