Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'antre des opinions

Braquo Saison 4 : Une conclusion à la hauteur de la série !

16 Octobre 2016 , Rédigé par Philippe Publié dans #Série

Cet avis dévoile des éléments de scénario des saisons précédentes !

Caplan, Morlighem et Roxane se retrouvent aux prises avec le redoutable Baba Aroudj dont Morlighem a tué le fils unique lors d'une opération de police.

Affiche de la saison 4 de Braquo ! Une affiche représentant bien cette ultime saison !

Affiche de la saison 4 de Braquo ! Une affiche représentant bien cette ultime saison !

Braquo n'a jamais eu droit à des articles sur ce blog, du fait que les saisons précédentes sont antérieures à la création de celui-ci. Donc pour vous donner un rapide aperçu de mon avis sur les trois premières saisons : j'ai adoré. J'aime beaucoup le cinéma d'Olivier Marchal et Abdel Raouf Dafri a très bien repris le flambeau. 

Maintenant parlons de cette saison 4 qui reprend immédiatement où s'était arrêté la saison précédente. Saison qui s'était terminée sur un suspens insoutenable qui se résout très rapidement et va lancer le fil rouge et le scénario de cette saison. 
Comme pour tout film ou série policière, il est difficile de parler du scénario sans en dévoiler des événements fondamentaux. Ce que je peux en dire, c'est qu'on retrouve tous les ingrédients qui font la saveur de Braquo c'est-à-dire les criminels avec des réseaux tentaculaires, les méthodes musclées et flirtant avec la ligne rouge de la police. Braquo ne se censure pas et reste un récit noir sur les sales affaires de la police. 

Une petite nouveauté pour la série, les personnages voyagent un peu et vont se retrouver à Marseille. Il faut dire que ce changement de décor fait du bien et apporte de la fraîcheur après trois saisons dans Paris et sa banlieue. 
Braquo nous livre aussi des scènes plus dures qu'à l'accoutumée, mais sans tomber dans la violence gratuite. Tout cela est toujours "justifié" par le scénario ou pour dénoncer quelque chose ou pointer un élément moral ou psychologique important. On sent vraiment qu'ils avaient envie d'aller au bout de leur raisonnement et de leurs envies pour cette ultime saison. 

L'introduction d'un nouveau personnage semi-principal m'a paru pendant un temps un peu comme un cheveu sur la soupe ou une facilité scénaristique, mais puis finalement la série justifie bien son choix et le fait qu'il soit invisible durant les trois premières saisons.  
La série a un scénario bien ficelé et riche en rebondissement.
On pourra juste lui reprocher, une fin néanmoins  prévisible, et qui au final est la seule qui puisse être possible pour cette série, ce qui gâche le suspens de la dernière scène. Et une relation beaucoup trop évidente entre deux personnages et qui se développe trop vite à mon goût.

Bande-annonce pour la saison 4 de Braquo !

En ce qui concerne la psychologie de ses personnages, Braquo poursuit son travail entamé à la première saison et le fait sans faute. On peut voir la descente aux enfers de Caplan, fatigué par tout ce qu'il doit faire et ce qu'il doit subir. Roxane poursuit son ouverture sur les autres, et va finalement trouver une porte de sortie à tout ce qui lui arrive. Walter quant à lui va passer par différentes phases dans cette saison afin de retrouver un équilibre perdu depuis longtemps. Il y a notamment une scène forte avec Caplan et que je trouve très juste qui annonce aussi la fin de la série. 
Sur ce point Braquo a tout bon.

Au niveau de la réalisation et de la musique, c'est toujours très bon et j'étais content de voir qu'ils avaient gardé le même générique pour cette dernière saison avec la même musique qui est vraiment géniale. On ressent toujours aussi bien l'intensité des échanges de coup de feu entre l'équipe de Caplan et les malfrats. 
Un seul petit bémol, il y a un effet spécial à la fin du premier épisode qui est assez moche et c'est dommage de le louper à ce point. A la limite, il aurait fallu filmer autrement la scène pour ne pas qu'on le voit. 

Eddy Caplan (interprété par Jean-Hugues Anglade) le personnage le plus attachant de Braquo !

Eddy Caplan (interprété par Jean-Hugues Anglade) le personnage le plus attachant de Braquo !

En conclusion, la saison 4 de Braquo conclut merveilleusement bien la série. Même si la fin est prévisible, on passe un bon moment devant cette saison où on retrouve tout ce qui fait le sel de Braquo. Les personnages achèvent bien leur parcours psychologique et l'action reste présente, ainsi que cette atmosphère de polar noir. 

Ma note : 4 sur 5 !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article