Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'antre des opinions

Les Animaux Fantastiques : L'univers magique de Rowling est de retour !

13 Décembre 2016 , Rédigé par Philippe Publié dans #Cinéma (sorties récentes)

New York, 1926. Le monde des sorciers est en grand danger. Une force mystérieuse sème le chaos dans les rues de la ville : la communauté des sorciers risque désormais d'être à la merci des Fidèles de Salem, groupuscule fanatique des Non-Maj’ (version américaine du "Moldu") déterminé à les anéantir. Quant au redoutable sorcier Gellert Grindelwald, après avoir fait des ravages en Europe, il a disparu… et demeure introuvable. 
Ignorant tout de ce conflit qui couve, Norbert Dragonneau débarque à New York au terme d'un périple à travers le monde : il a répertorié un bestiaire extraordinaire de créatures fantastiques dont certaines sont dissimulées dans les recoins magiques de sa sacoche en cuir – en apparence – banale. Mais quand Jacob Kowalski, Non-Maj’ qui ne se doute de rien, libère accidentellement quelques créatures dans les rues de la ville, la catastrophe est imminente. 

Affiche des Animaux Fantastiques !

Affiche des Animaux Fantastiques !

L'univers cinématographique de Harry Potter s'agrandit avec ce nouveau film qui démarre une nouvelle saga, mais se déroulant bien avant les événements de Harry Potter. Qui dit nouvelle saga, nouveaux personnages, nouveaux enjeux, nouvelle histoire, en tout cas normalement. Si Les Animaux Fantastiques remplissent une bonne partie de ce cahier des charges, ce n'est pas forcément le cas sur tous les points et c'est ce qui constitue mes interrogations et mes principaux reproches au film. 

Un premier point positif est le changement de décor qui est assez bénéfique et montre vraiment l'existence international des sorciers. On découvre avec joie les sorciers d'Amérique, et plus précisément de New-York, ainsi que leurs particularités tel que la manière de vivre, de s'habiller ou même de langage. 
Cela permet de donner une plus grande dimension à l'univers et d'exotisme après 8 films se déroulant uniquement en Angleterre. 
Le changement de décor s'accompagne d'un changement de ton qui est plus adulte, tout en restant tout de même tout public. La saga suit la "croissance" de ses fans et c'est un très bon point.

Malheureusement, le scénario reste encore assez simpliste et beaucoup trop prévisible. Il l'est même plus que ceux de Harry Potter qui surprenait dans leur élément de résolution comme par exemple Quirrell qui se révèle être le méchant et non Rogue. Alors que là dans Les Animaux Fantastiques la surprise est beaucoup moindre et on devine assez aisément les différentes identités des antagonistes même celle intervenant dans les dernières scènes.

Autre changement par rapport à Harry Potter se trouve dans les scènes de combat qui mettent en scène cette fois-ci des sorciers accomplis, ce qui donne une dynamique particulière entre les sorts jetés à toute vitesse et les "transplanages" successifs. Le film retranscrit parfaitement cette dynamique et la réalisation de David Yates s'y est parfaitement adapté.

Les Animaux en eux-mêmes occupent une place importante sans être primordiaux dans le scénario, ce qui m'a quelque peu surpris du fait que le titre est quand même centré sur eux. Ils sont en général que des péripéties pour le héros et qui l'amène malgré lui dans la grande intrigue. Il se peut donc que le spectateur puisse avoir le sentiment qu'ils ne sont qu'un prétexte. Je ne sais pas si on peut parler de point négatif ou de point positif sur cet aspect, là ça va vraiment dépendre uniquement des attentes du spectateur : pour ma part ça ne m'a pas dérangé plus que cela.

Enfin pour terminer d'un point de vue scénaristique, j'ai une grande interrogation par rapport à la dimension saga des Animaux Fantastiques. En elle-même l'histoire se suffit et on pourrait très bien avoir qu'un seul film. Je n'ai pas perçu d'éléments concrets qui pourrait suggérer une suite et encore moins quatre autres films. Alors j'ai quand même bien une idée de qui va être l'antagoniste, mais je ne vois pas en quoi Norbert (Newt en VO) va être lié à lui. De plus, on connaît l'objectif de cet antagoniste et ça fait quand même repompe de Harry Potter, tout en étant un cran en-dessous de Voldemort. Tout cela me laisse largement sceptique surtout qu'il paraîtrait que dans le deuxième volet on retrouverait les mêmes acteurs principaux que dans celui-ci. 

Bande-annonce des Animaux Fantastiques !

En ce qui concerne les personnages, les acteurs jouent très bien leur rôle, mais j'ai un gros souci avec la majorité d'entre eux : ils manquent cruellement de charisme à l'exception de Norbert Dragonneau et Jacob le Moldu. Les deux personnages sont attachants et on aime en connaître plus sur eux et leur personnalité. 
On va même s'attacher plus aux animaux qu'aux personnages humains ou même ne serait-ce que retenir leur nom. Par exemple le personnage interprété par Khaterine Waterston, j'étais incapable de citer son nom. Si maintenant je sais qu'elle s'appelle Tina c'est seulement parce que j'ai consulté Wikipédia. Elle ne sert à rien, n'a pas de charisme, est juste là en tant que simili de love interest pour le héros. Sa soeur est juste énervante à souhait et on ne retient que sa particularité. Ce qui est un comble de voir des personnages féminins aussi peu traitées après avoir eu une femme forte en la personne de Hermione Granger ou Ginny ou même d'autres femmes dans la saga Harry Potter.
De même pour les autres personnages, on retient leur rôle, leurs actions, mais leur personnalité, psychologie ou même juste basiquement leur nom : c'est le néant intégral. 
De plus le personnage interprété par un certain acteur connu m'a complètement déçu de par son apparence et par le jeu de l'acteur pour les deux phrases prononcées dont une que je n'ai pas compris (tout comme le traducteur de la version VOST). C'est inquiétant parce que ce personnage sera important par la suite en tout cas je le suppose. 

Autre bémol, c'est au niveau de la musique. Quand je vous dis Harry Potter vous pensez normalement immédiatement au thème musical. Là, il n'y en a pas et ce qui fait une grande saga c'est aussi un thème musical fort et qui reste en tête. 

Pour finir sur une note positive, la réalisation de David Yates est toujours sublime et on voit qu'il maîtrise parfaitement l'univers magique de Rowling. Les images fourmillent de tonnes de détails, la caméra arrive à rendre concret la magie et à s'adapter au déplacement non-naturel de ses personnages. Quant aux effets spéciaux, ils ne sont pas en reste : que cela soit les Animaux ou ceux autour d'un personnage précis, ils sont tout simplement magnifiques. 
De plus, la 3D est admirablement gérée, c'est l'une des meilleures que j'ai pu voir avec de réel éléments ressortant de l'écran. 

Eddie Raydmane est très convaincant dans son rôle !

Eddie Raydmane est très convaincant dans son rôle !

En conclusion, les Animaux Fantastiques sont un retour admirable dans l'univers magique développé par J.K. Rowling. Grâce à cette nouvelle histoire, on prend enfin conscience concrètement d'un univers magique international. L'histoire bien que simpliste nous laisse rêveur et le charme opère à nouveau. Dommage que cela soit atténué par certains personnages principaux sans aucun charisme. Mais la réalisation de David Yates éblouit le spectateur et on oublie très vite ce défaut. Reste seulement une grande interrogation sur ce que réserve la suite de cette nouvelle saga.

Ma note : 4.5 sur 5 !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article