Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'antre des opinions

Percy Jackson : La bataille du Labyrinthe : Le début de la fin !

12 Décembre 2016 , Rédigé par Philippe Publié dans #Littérature

Le grand combat va commencer ...
La vie de Percy est menacée. L'armée de Cronos s'apprête à attaquer la Colonie des Sang-Mêlé, en empruntant le labyrinthe de Dédale. Percy et ses amis doivent trouver Dédale avant Cronos et tout faire pour barrer la route au seigneur des Titans. Mais circuler dans l'enfer souterrain n'est pas aisé ... surtout quand le chemin est parsemé d'effroyables pièges.

Couverture du quatrième tome !

Couverture du quatrième tome !

On y est : les confrontations de plus grande ampleur sont de mises dans Percy Jackson. Certes, elle arrive à la fin du livre, mais on a enfin une grosse bataille. D'autant plus qu'elle ne fait pas de cadeau aux protagonistes et nombreux sont les visages qui ont été évoqués au cours des tomes précédents qui vont tomber lors de celle-ci. Ce qui permet à l'auteur de nous dessiner des personnages plus en nuances tant du côté des demi-dieux comme avec Clarisse ou même des dieux avec Dionysos. Ce qui apporte une réelle humanité à certains personnages et les sort de leur côté trop lisse. 

L'histoire met en place intelligemment les dernières pièces du puzzle préparant le retour de Cronos. Le concept du labyrinthe de Dédale s'agrandissant sans cesse, ayant des pièces changeant tout le temps de place est vraiment intéressant et captivant. Tout comme l'histoire de Dédale en elle-même pour qui on ne peut que ressentir de la compassion. 
On retrouve aussi le fils d'Hadès, Nico di Angelo dont le cheminement moral et psychologique est plutôt bien traité. Encore de nouveaux personnages font leur arrivée dont un qu'on ne pourra que surnommé avec la plus grande affection "connard", mais cela montre que c'est bien mis en scène et que son action a vraiment un impact. 
La solution pour se diriger dans le labyrinthe est à la fois logique et surprenante. Je me demande vraiment si l'auteur avait pensé à l'utilisation de ce personnage dès sa brève apparition dans le troisième tome ou s'il l'a réutilisé pour les besoins de son scénario. Si c'était prévu, c'est en tout cas bien vu. 

Au niveau des personnages principaux, Percy prend de l'assurance et assume de plus en plus son rôle de personnage principal. C'est vraiment un personnage dont l'évolution est agréable à suivre. Tout comme Grover qui mis au dos du mur se révèle bien plus déterminé qu'il ne peut le laisser penser. Il n'y a juste qu'Annabeth qui commence à devenir réellement casse-pied avec son attitude, classique certes mais très lourd, de croire à tout prix qu'il y a encore du bon chez Luke ou même qu'elle peut encore le sauver. Je déteste ce genre de personnage. Qu'un personnage y croit pendant quelques temps je ne suis pas contre, c'est même intéressant, mais bon là le mec ça fait 4 livres qu'il prouve que ces actions sont mauvaises, mais elle continue à y croire. 

En ce qui concerne l'écriture, je n'ai rien à redire cette fois-ci : c'est nickel. Le livre se dote même de messages intéressants pour la jeunesse sur l'écologie et l'adoration de modèles, d'idoles, certes très superficiel, mais qui ont néanmoins le mérite d'être présent.

Fanart de Percy et d'un chien des Enfers !

Fanart de Percy et d'un chien des Enfers !

En conclusion, Percy Jackson : La bataille du Labyrinthe amorce la conclusion finale de la saga avec brio. Ce quatrième tome permet de prendre le temps de finir de dessiner la psychologie des derniers personnages importants et de mettre en place les dernières pièces du puzzle. Il nous offre une bataille annonciatrice de ce qui va arriver dans le dernier opus et n'hésite pas à faucher des personnages des deux camps. Le livre se dote aussi de quelques messages, réflexions sympathique.

 

Ma note : 5 sur 5 !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article