Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'antre des opinions

Westworld Saison 1 : Le nouveau coup de maître de chez HBO !

13 Décembre 2016 , Rédigé par Philippe Publié dans #Série

A Westworld, un parc d'attractions dernier cri, les visiteurs paient des fortunes pour revivre le frisson de la conquête de l'Ouest. Dolores, Teddy et bien d'autres sont des androïdes à apparence humaine créés pour donner l'illusion et offrir du dépaysement aux clients. Pour ces derniers, Westworld est l'occasion de laisser libre-cours à leurs fantasmes. Cet univers bien huilé est mis en péril lorsqu'à la suite d'une mise à jour, quelques robots comment à adopter des comportements imprévisibles, voire erratiques. En coulisses, l'équipe, qui tire les ficelles de ce monde alternatif, s'inquiète de ces incidents de plus en plus nombreux. Les enjeux du programme Westworld étant énormes, la Direction ne peut se permettre une mauvaise publicité qui ferait fuir ses clients. Que se passe-t-il réellement avec les androïdes ré-encodés ?
 

Affiche de la saison 1 de Westworld !

Affiche de la saison 1 de Westworld !

Cela va être compliqué de parler du scénario de Westworld sans en dévoiler des éléments importants. C'est le genre de série qui vous révèle deux éléments de scénario dans un épisode, mais dont les révélations soulèvent quatre interrogations derrière. Et ainsi de suite jusqu'à la fin de la saison où même là tous les éléments ne sont pas forcément révélés. Tout cela fait que la partie scénario de mon avis risque d'être un peu courte. 

Westworld est une série dont 65/70% de l'intrigue repose sur les dialogues et le détail d'une phrase. C'est une série verbale qui demande de la part du spectateur d'être attentif et de faire preuve de réflexion. Si on est un spectateur impliqué on ne ressort pas d'un épisode sans avoir au moins une réflexion qui se poursuit tout au long de la journée. Les 30% restant sont composés d'action. Ce genre de mélange est risqué car si la partie dialogue ne crée pas un rythme d'elle-même cela devient très vite chiant. De plus ces dialogues doivent à la fois être intéressant, mais aussi compréhensible par un plus grand nombre. Si un personnage commence à évoquer des concepts de philosophie nébuleux avec des termes bien précis, vous pouvez être sûr que le spectateur va complètement décrocher. 
De tout cela Westworld en a bien conscience et fait un réel sans faute dans ce domaine. Les dialogues sont parfaitement maîtrisés, les concepts sont tous bien expliqués et l'intrigue suit un chemin précis ce qui permet de jalonner les étapes avec minutie. 

Westworld pose la question de la conscience à travers les hôtes du parc, mais va bien plus loin et aborde le concept d'humanité en lui-même. La série ouvre différentes pistes et sans forcément les exclure, après libre à chacun de les creuser de son côté. 
J'aime avoir une série qui me fait réfléchir et elles sont rares surtout à poser un sujet aussi délicat que celui de la conscience, de la prétention d'être des dieux ...

Des beaux dialogues ne servent à rien s'ils n'appuyent pas une intrigue intéressante. L'histoire de Westworld l'est entièrement et on a toujours envie d'en savoir plus. D'autant plus que si dans les premiers épisodes, on a l'impression que certains arcs narratifs n'ont aucun rapport entre eux, mais à défaut et quand les interconnections se produisent, on est accroché par ce qu'on voit. Le scénario est rempli de rebondissements incroyables et à plusieurs reprises ce qui ressortira de votre bouche c'est une interjection du style : "Oh putain !!". 

J'en viens maintenant aux scènes d'action qui sont quant à elles toujours bien rythmées et retranscrivent bien la violence des combats. Le parc est un monde brutal et violent, à l'image de ce qu'en font les visiteurs. La série ne se trompe pas sur son sujet : les humains une fois libéré de certaines contraintes sont des animaux violents et elle retranscrit parfaitement cette réalité.

On assiste donc à un mélange entre dialogue et action qui est parfait tout en servant une intrigue plaisante et complexe. 

Bande-annonce de Westworld Saison 1 !

Les acteurs sont tous très bons dans leur rôle d'autant plus qu'ils incarnent tous des personnages intéressants de par leur caractère, psychologie, histoire ou même motivations. Les plus impressionnantes sont Evan Rachel Wood (Dolores) et Thandie Newton (Maeve) qui incarnent deux femmes qui vont profondément évoluer entre le premier épisode et le dernier. Toutes les deux savent nous transmettre cette évolution toute en finesse dans leur jeu. Parfois en multipliant des émotions très diverses dans une seule scène. Jeffrey Wright n'est pas en reste. Mais la palme revient largement, et comme toujours, à Anthony Hopkins qui est d'une justesse incroyable dans son rôle de directeur du parc. On peut ressentir un niveau de jeu égal à celui qu'il avait dans la peau de Hannibal Lecter. Il arrive à transmettre tellement de choses en un seul mouvement des yeux !

La réalisation est magnifique en tout point et sait à la fois nous transporter dans un univers futuriste complètement aseptisé et dans celui du Far West. D'autant plus qu'elle parvient à rendre les deux univers crédible. L'image est magnifique et on retrouve de très beaux plans tout au long de la saison. 

Pour terminer la musique est géniale à chaque épisode, que cela soit les différents morceaux joués sur le piano mécanique, complètement anachroniques et voulues par les producteurs, mais aussi celle qui accompagne les différentes scènes. Mention spécial au générique qui est de toute beauté.

Anthony Hopkins, un acteur de génie !

Anthony Hopkins, un acteur de génie !

En conclusion, Westworld est une réussite en tout point : tant dans son scénario que dans sa réalisation. HBO livre ici une série verbale posant de véritables questions amenant le spectateur à réfléchir, sans toutefois oublier de rythmer son récit par de l'action toujours bienvenue. Une réflexion sur la conscience qui ravira tous ceux qui aiment ce genre de sujet. Une histoire captivante pleine de rebondissements. Le tout servi par une palette d'acteur tous géniaux. Hâte de voir la suite !

 

Ma note : 5 sur 5 !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Lina 27/02/2017 17:06

"Westworld est une série dont 65/70% de l'intrigue repose sur les dialogues et le détail d'une phrase. C'est une série verbale qui demande de la part du spectateur d'être attentif et de faire preuve de réflexion." Voilà où est mon problème je pense haha
J'ai vraiment eu du mal à regarder la série et à la finir (on va aussi dire que la longueur des épisodes et leur poids n'aidaient pas).
Bon ok j'ai mis moins d'une semaine mais j'ai eu l'impression de me forcer à la finir.
Il faut dire qu'on me l'avait vendue comme la meilleure série de tous les temps et je ne dénie pas qu'elle envoie du pâté mais, beaucoup, beaucoup (trop) de dialogue...
Et il est vrai que rester une heure concentrée à fond en anglais sous-titré anglais, tu lâches vite à des moments x)
Faute à moi d'avoir décidé de la voir sous ce format ? En tout cas, les dialogues m'ont donné du fil à retordre et j'ai eu du mal à tout comprendre sans que l'on ne me l'explique. Il faut dire que le début a été laborieux puis la locomotive s'est lancé à pleine vitesse et j'ai pu finir la série beaucoup plus facilement que la commencer.
Mais c'est une série complexe et il est bien que tu recommandes aux futurs visionneurs de se préparer à se concentrer et entrer pleinement dans l'histoire car, en effet, une grande partie de la série se joue dans les dialogues.
Cette première saison ne m'a pas donné spécialement envie de voir la suivante mais peut-être que d'ici là, j'aurai changé d'avis !
En tout cas en attendant c'est fin de saison 5 de Supernatural avec ta sœur et yep, elle va péter un câble je le sens XD
Ciao!

Philippe 19/03/2017 20:23

Il est vrai que peut être le choix de l'anglais sous-titré peut jouer dans l'appréciation surtout si la qualité des sous-titres n'est pas forcément bonne. Après c'est peut être aussi le fait qu'on a dû t'expliquer certains dialogues qui a rendu la série moins appréciable, dans le sens où toute la saveur de l'histoire, selon moi en tout cas, c'est les interprétations, les théories, les hypothèses, les concepts qu'on ressort personnellement des dialogues. Il y a un phénomène d'appropriation des discours qui s'opère et tout de suite le spectateur va se dire "Ah tiens je pense comme lui et on devrait envisager le monde comme ça ...". Et là si on t'a expliqué certaines choses, eh bien tu as l'explication d'une personne, mais pas celle qui venait de toi-même.
Après bien sûr être un passionné des sujets abordés aide pas mal à apprécier la série.
Ah oui certainement, et elle n'a pas fini avec que la série réserve pour la suite.