Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'antre des opinions

Game of Thrones Saison 7 : Une saison de transition parfaitement maîtrisée !

3 Septembre 2017 , Rédigé par Philippe Publié dans #Série

Cet avis dévoile des éléments du scénario ! Si vous êtes sur les réseaux sociaux et que vous n'avez pas été déjà spoilé, je vous tire mon chapeau !

L'hiver est enfin arrivé sur le continent de Westeros.

Dans le Nord, les Stark se sont réunis à Winterfell. Jon, désormais roi, tente tant bien que mal d'unifier toutes les maisons du Nord et les Sauvageons afin de contrer l'immense armée de Marcheurs blancs qui s'approche inexorablement du Mur.

Daenerys Targaryen, secondée par sa gigantesque armée constituée de Dothrakis, de Puînés et d'Immaculés ainsi que de la flotte Fer-nés des Greyjoy, a enfin accosté à Westeros et s'installe dans la cité de Peyredragon. Sous les conseils avisés de Tyrion, elle est à la recherche d'alliés dans sa quête du Trône de fer et envisage une alliance avec le Nord.

À Port-Réal, Les Lannister, plus que jamais esseulés et sans aucun allié, doivent s'efforcer de conserver le pouvoir contre les maisons Tyrell, Martell et Greyjoy qui se sont rebellées contre le Trône de fer à la suite de l'attentat du grand septuaire de Baelor. Cersei, désormais reine des Sept Couronnes, est désespérément à la recherche d'alliés pour contrer l'alliance des maisons Stark et Targaryen au Nord.

Tandis que chaque maison de Westeros est à la recherche d'alliés potentiels dans la lutte incessante du pouvoir et du jeu des trônes, la véritable guerre se prépare au Nord où l'immense armée de Marcheurs Blancs menée par le Roi de la nuit s'amasse de l'autre côté du Mur, bien décidée à le détruire pour entrer dans le monde des vivants et y anéantir toute vie qui s'y trouve.

Affiche de la saison 7 de Game of Thrones !

Affiche de la saison 7 de Game of Thrones !

Game of Thrones est revenu pour une septième saison, l'avant-dernière du show. Eh oui ! La fin est proche pour Game of Thrones, même si HBO étudie déjà de nombreuses pistes pour continuer à exploiter l'univers, c'est un pan énorme de l'histoire de Westeros qui s'apprête à s'achever dans un an et demi, voir deux ans (la date de sortie de la saison 8 n'étant pas encore dévoilée). Est-ce qu'après sept saisons Game of Thrones est toujours aussi fringuant ou de la lassitude est de mise ? 

C'est la première solution qui l'emporte largement. Game of Thrones est toujours en forme et domine le monde de la série haut la main. Même si je devine peut-être un peu moins d'enthousiasme pour le téléspectateur pour cette saison que les précédentes, tout simplement parce que cette saison 7 joue le rôle de transition entre les saisons précédentes et la saison finale. Tout comme pour les Harry Potter 3 et 6, le rythme est moins fou et les actions moins nombreuses, mais cette saison était obligatoire et nécessaire. En effet, elle a permis de conclure des arcs narratifs importants, mais secondaires face aux deux principaux : le verredragon, l'identité de Jon Snow, la réunion des Stark, Littlefinger ... Ce qui laisse place pour la saison finale aux arcs principaux : les White Walkers et la guerre pour le trône de fer. 

La saison s'ouvre sur l'habituel premier épisode qui sert à la fois de rappel des événements importants à avoir en tête, mais aussi des enjeux de la saison. Il serait bien naïf d'attendre autre chose d'un premier épisode de saison de la part de Game of Thrones, depuis la saison 2 c'est toujours le cas, et ça le sera certainement pour la saison 8. Je maintiens que c'est une bonne manière de faire vu la plétore de personnages qu'on suit. Une année s'écoule entre deux saisons et de nombreux éléments ne restent pas forcément en mémoire et une piqure de rappel ne fait jamais de mal. L'épisode est toujours habilement construit pour nous donner envie de voir quels vont être les événements de cette saison.
Que sont-ils ? Le gros de cette saison tourne essentiellement autour du rapport de force Jon-Daenerys, Winterfell et la menace au Nord. Dans une moindre mesure on retrouve la guerre entre Cerseï et Daenerys. Même si cet arc narratif nous offre d'excellents moments comme le bataille qui voit Daenerys réduire en flamme les troupes Lannister ou bien le face à face Jaime, Olenna, il n'est pas au premier plan. Il est réservé pour la dernière saison, comme le prouve les manoeuvres de Cerseï dans le dernier épisode de la saison. Et cet arc annonce beaucoup de drama, de morts et de tension : que du bon en clair. 
Le rapport de force entre le roi du Nord et la mère des Dragons est plutôt bien écrit et suit un déroulement logique : tensions, appréciation et plus sur la fin. N'empêche que c'est là qu'on voit la force de la série, dans la saison 1 on était tous plus ou moins dégoûtés par la relation incestueuse entre Jaime et Cerseï (si ce n'était pas le cas vous avez un problème), alors que dans cette saison on la souhaitait entre Jon et Daenerys. Une situation assez amusante que j'ai noté. 
L'arc autour de Winterfell et la retrouvaille des Stark a marqué l'évolution des différents personnages et nous a permis de constater à quel point les différents rapports de forces ont changé. 
Quant à la menace au-delà du Mur a gagné en puissance et a pu enfin faire preuve de toute l'étendue de sa force. Entre un épisode 6 qui a mis quelques personnes en PLS et les cinq dernières minutes de la saison qui offre un spectacle grandiose de destruction et de danger imminent, le show a assuré le service niveau émotions et tensions. Tension aussi lors de la grande réunion entre les différents parties de la guerre, plutôt bien servi par une réalisation qui a opté pour une absence de musique bienvenue et on ne cessait de se demander quel piège fourbe allait se refermer sur les protagonistes. 
Enfin la série nous a pas laissé en reste niveau scènes d'action entre l'attaque de Daenerys et la bataille au-delà du Mur, l'action était présente. Même si on a pas eu le droit à une scène d'ampleur de la Bataille des Bâtards, le spectacle a été assuré et comme dit en introduction cette saison servant de transition, il est normal d'en avoir un peu moins à ce niveau. Par contre la saison 8 va certainement être riche en scènes de batailles. 

Pour terminer l'aspect scénario de cette saison, je vais revenir sur l'aspect des élipses temporelles qui a fait discuté sur les réseaux sociaux. Au début, je dois l'avouer j'étais un peu gêné par les mouvements assez important par les personnages, puis avec un peu de recul je me suis rendu compte qu'il y avait des indices dans le temps qui passe. Comme par exemple la gronde croissante des barons du Nord qui suggère plusieurs semaines entre différents événements. Certes les barons du Nord sont un peu inconstants comme a pu le constater Robb, mais pas au point de râler après seulement deux jours. Ce sont au final des tout petits détails qui suggèrent tout au long de la série l'espacement de temps entre les différents événements et une fois qu'on les remarque ils ne gênent plus.  
 

Bande-annonce de Game of Thrones Saison 7 !

En ce qui concerne le jeu des acteurs comme d'habitude c'est toujours aussi bon. En même temps, pour les survivants, cela fait sept saisons qu'ils les interprètent et on les sent vraiment à l'aise avec leurs différents rôles. 
Pour ce qui est des personnages, je ne m'attarderai pas sur la relation Jon et Daenerys qui était assez prévisible et logique dans la manière où elle se déroule. On a deux meneurs, jeunes et incarnant des idées nouvelles dans leur monde, ils étaient fait pour aller ensemble, malgré une première rencontre quelque peu tendue. Il faudrait être fou ou folle pour penser que Jorah par exemple possède la moindre chance avec Daenerys comme j'ai pu l'entendre.
Je vais plutôt m'attarder sur la famille Stark. Arya a achevé son évolution et a atteint son point culminant qu'on apercevait à la toute fin de l'épisode 10 de la saison 6 et c'est très bon et intéressant de la voir en position de force. Quant à Bran, il a fait couler beaucoup d'encre, à cause de son insensibilité nouvelle. Je n'ai pas compris l'incompréhension autour de ce changement psychologique. Bran, de par son rôle de Corneille à trois yeux, est devenu proche de l'omniscience et c'est normal qu'il est renoncé à toutes émotions pour se préserver de ce qu'il voit et de ne pas laisser ses émotions prendre le dessus sur le destin du monde face aux White walkers. De plus, lors de son séjour au-delà du Mur, c'est ce qui lui a été enseigné entre autres. Donc bon il est tout à fait logique qu'il soit comme ça. Puis enfin vient Sansa. Sansa qui a eu droit à cinq minutes de gloire dans mon estime pour ce qu'elle a fait Ramsay continue à me taper sur le système et à augmenter mon désir de mort lente et douloureuse pour le personnage. Même son acte d'intelligence, chose assez rare chez elle, n'est pas dûe à sa volonté. En effet une scène coupée révèle que c'est Bran, d'où sa présence durant le jugement, qui lui révèle les manigations de Littlefinger. De plus mon aversion pour le personnage est bien aidée par le jeu de Sophie Turner ô combien inexistant ou fade et cela depuis la première saison (c'est au choix).  
Et puis enfin il y a le personnage d'Euron qui est mon chouchou dans cette saison. J'adore ce genre de personnage dont je trouve les habits très classe, mais aussi ce côté irrévérencieux au possible, et même truand. Et puis cette entrée fracassante lors de la bataille navale avait tout pour me plaire. 

Au niveau de la réalisation c'est toujours aussi bon, tout comme pour le musique qui est toujours juste en fonction des situations. Même chose pour les effets spéciaux où je n'ai rien à redire.

Le générique est quant à lui toujours aussi mythique.

Beaucoup d'événements à venir reposent sur les épaules de Jon Snow !

Beaucoup d'événements à venir reposent sur les épaules de Jon Snow !

En conclusion, la saison 7 de Game of Thrones assure parfaitement son rôle de transition vers l'acte final que constituera l'ultime saison. La saison 7 conclut bien nombre d'intrigues semi-secondaires pour laisser une haie d'honneur aux intrigues principales. Cependant la série ne se repose pas sur ses lauriers et assure toujours autant le spectacle tant dans son intrigue, la relation des personnages ou les scènes d'actions. Dès les premières minutes du premier épisode de la saison, on replonge en Westeros et on retrouve avec joie les personnages survivants. C'est encore une fois du très bon, même de l'excellent qui ne rend que plus douloureux la longue attente vers la saison 8.

Ma note : 5 sur 5 !

Saison 1 à 6 : 5 sur 5 pour chacune des saisons !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article