Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'antre des opinions

X-Men Days Of Futur Past : Je dis au-revoir à la cohérence !

28 Juin 2016 , Rédigé par Philippe Publié dans #Cinéma (rattrapages)

Cet avis dévoile des éléments du scénario !

Les X-Men envoient Wolverine dans le passé pour changer un événement historique majeur, qui pourrait impacter mondialement humains et mutants.

Affiche du film X-Men Days Of Futur Past !

Affiche du film X-Men Days Of Futur Past !

Days Of Futur Past, à mes yeux, est le X-Men qui fait perdre toute cohérence à la saga.
C'est toujours compliqué de réaliser un film qui comprend des voyages dans le temps, c'est une tâche encore plus ardue quand on le réalise pour une saga dans laquelle la timeline part dans tous les sens.

Le principe du scénario a l'air simple de prime abord. Les mutants sont exterminés dans le futur par des machines capables d'absorber et d'utiliser leurs pouvoirs : les Sentinelles. Alors que le groupe de Magnéto et du Professeur X sont acculés, ils utilisent les pouvoirs d'une mutante pour renvoyer l'esprit de Wolverine dans son corps du passé et changer les événements qui ont mené à la création des Sentinelles. De base, en ce qui concerne les voyages dans le temps je suis un adepte de ce que j'appelle la théorie Terminator. Cette théorie c'est qu'on peut faire tout ce qu'on veut pour changer le passé, on y arrivera pas parce que le passé s'est déjà réalisé et est figé. Les actions qu'on peut entreprendre ne feront pas bouger les événements qu'on cherche à éviter, mais pourra même les provoquer. Je sais pertinemment que ce n'est pas Terminator qui a inventé cette théorie, mais la première fois que je l'ai rencontré, étant enfant, c'était dans ce film donc pour moi c'est devenu la théorie Terminator.
Pour le besoin du scénario, je suis capable d'accepter le fait qu'on puisse changer le passé et donc le futur, mais faut-il encore que cela soit cohérent. Je m'explique : le futur se réalise parce que toute une série d'événements, même les plus mineurs, le crée. Si on change un de ces éléments on change alors le futur, peut-être d'une manière infinitésimale, mais il est changé. Cependant dans Days Of Futur Past, on assiste à de nombreux changements tels que l'échec de l'assassinat perpétré par Mystique sur Trask qui était censé menait à la création des Sentinelles, mais aussi à la prise de contrôle des premiers prototypes des Sentinelles par Magnéto ou bien à l'action de ce dernier à la fin du film qui prend en otage tous les dirigeants américains. Tous ces événements majeurs ne vont jamais impacter le futur et déjà là pour moi il y a une rupture de la cohérence. On devrait voir les impacts de ces changements dans les scènes se déroulant dans le futur ce qui n'est pas le cas.

Au niveau des incohérences, on retrouve par exemple toujours le fait que les mutants sont connus à cette époque alors que dans le premier X-Men ils ne le sont pas. Et là on peut difficilement plus visible que le fait de s'afficher à un congrès international à Paris concernant la guerre du Vietnam. Alors oui à la fin du film on nous montre que tous les événements de X-Men 3 et même du 2 n'ont jamais eu lieu d'une certaine manière, et c'est là qu'on rentre dans un immense bordel.
Au final qu'est-ce qui est canon dans la saga ? Qu'est-ce qui ne l'est plus ? Doit-on considérer qu'on a effacé la première trilogie et qu'on doit se baser que sur First Class ?
Tant de questions sur lesquels, on n'a pas de réponses et qui porte à confusion.

En ce qui concerne le reste du scénario, l'histoire se concentre sur Wolverine, ce qui n'est pas pour me déplaire parce que pour le coup mes personnages préférés dans la saga X-Men sont Wolverine et Magnéto. On retrouve un Charles Xavier complètement démoralisé après les événements de First Class qui est shooté à un sérum qui lui rend l'usage de ses jambes, mais en le privant de ses pouvoirs. Le sérum en soi est totalement incohérent, cependant cela aurait pu être intéressant de développer un peu plus cette facette du personnage, mais on l'abandonne très vite pour retrouver un Charles Xavier habituel. Les héros vont donc tout faire pour empêcher la création du programme Sentinelle, tandis que Magnéto va pendant un temps s'allier à eux avant de suivre ses propres intérêts. On ne le voyait surtout pas venir à des kilomètres.
Mais encore une fois l'histoire n'est pas très intéressante pour le reste, en tout cas dans le passé, parce que cela aurait été très bien selon moi de développer l'histoire dans le futur. On aurait pu avoir un très bon parallèle avec les extrêmes de la discrimination, de la peur envers une minorité. On aurait pu faire un film juste avec les événements du futur, mais au lieu de ça on a une histoire qui n'est pas emballante et avec un final qui est vraiment anti-climatique et qui retombe comme un soufflet.
Et la scène de fin dans le futur a failli me faire mourir de niaiserie quand on aperçoit que Cyclope et Jean Grey sont encore en vie. La scène est tellement lumineuse qu'on aurait pu rajouter un filtre rose dessus que cela n'aurait même pas été troublant.

Je vais passer sous silence la scène qui ne se justifie pas où on voit le Charles Xavier du futur et du passé discuter ou encore bien d'autres détails plus fous les uns que les autres.

Bande-annonce de X-Men Days Of Futur Past !

En ce qui concerne les personnages, on observe que très peu d'évolution en eux ou alors tout changement est très vite désamorcé comme avec Charles Xavier. Logan reste fidèle à lui-même. Le Fauve est toujours aussi insignifiant. Magnéto tout comme Logan ne bouge pas. Et Mystique ne voit que sa colère quelque peu apaisée. Il n'y a donc rien de bien intéressant à ressortir sur ce point. Ce n'est pas le personnage interprété par Peter Dinklage qui va changer la donne, il est caricatural au possible et ne captive pas malgré le jeu d'acteur toujours très bon de Dinklage.
Certains ont quelques moments qui donnent malgré tout un léger frisson : Magnéto jeune qui soulève un stade entier, Magnéto vieux qui a droit a son action épique contre les Sentinelles ou alors Wolverine quand il revient dans le passé.
Le jeu des acteurs est très bons, mais quand les personnages manquent de consistance difficile de faire mieux.

Au niveau de la réalisation, Bryan Singer est toujours très juste et elle est bonne. Même si on peut reprocher un manque d'inspiration dans le design pour les vaisseaux des Sentinelles qui sont de simples monolithes qui volent. La musique quant à elle fait le travail, mais encore une fois il n'y a pas de thème particulièrement marquant.

Quicksilver, un nouveau personnage qui ne sert qu'à libérer Magnéto et qui disparaît par la suite !

Quicksilver, un nouveau personnage qui ne sert qu'à libérer Magnéto et qui disparaît par la suite !

En conclusion, X-Men Days Of Futur Past se perd dans une histoire de retour dans le passé qu'il ne maîtrise pas et qui donne lieu à un bon nombres d'incohérences selon moi. L'univers du futur est beaucoup plus intéressant et aurait mérité d'être creusé plus en profondeur que ce qui se passe dans le passé. Les personnages n'évoluent pas et les nouveaux ne sont pas très utiles entre un Quicksilver qui disparaît tout aussi vite qu'il est apparu et un Trask caricatural. Days Of Futur Past loupe le coche, ne réussissant jamais à me captiver et déçois dans un final dont toute l'attente retombe d'un coup. Un film très moyen.

Ma note : 2 sur 5 !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Roger 29/06/2016 15:21

Spoiler : First Class était surtout un reboot de la franchise. Donc tout ce qui se passe dans les étrons Xmen 1-2-3 et cie, ça n'a jamais eu lieu.

Philippe 29/06/2016 18:48

Peut-être à la base, mais à partir du moment où dans Days Of Futur Past, tu te retrouves avec les anciens acteurs qui ont vécu les événements de la trilogie originale, First Class devient un opus à part entière dans la timeline de la saga.